congosynthese

Vital Kamerhe:J’intervenais en tant que Directeur du Cabinet du Chef de l’Etat.

Vital Kamerhe, a  comparut devant la justice ce lundi 11 mai 2020 dans une audience foraine organisée à la prison de Makala dans la ville de Kinshasa.

L’audience publique retransmise sur la chaîne officielle s’est déroulé sous une tension avec un dispositif sécuritaire renforcé de la police et FARDC dans tous les périmètres de Makala.

Accusé des détournements de deniers publics dans l’exécution de travaux des 100 premiers jours du chef de l’Etat Félix Tshisekedi, les trois prévenus ont été présentés ce jour ainsi que les griefs à leur charge.

 

Vital Kamerhe:En ma qualité du Directeur de cabinet du chef de l’Etat, j’ai intervenu aux travaux de 100jrs . Il y avait 9 personnes qui supervisaient les travaux et une équipe de coordination des travaux dont Monsieur Nicolas Kazadi qui est Ambassadeur Itinérant.

Dès le début de l’audience, les avocats de Kamerhe se sont plaint de n’avoir pas eu la levée de copies [pièces], après avoir formuler deux demandes au greffe: le 30 avril et 08 mai.

En reponse, le ministère public a déclaré que si les accusés de réception que disposent la partie de la defense seraient celle de la demande de la « remise en liberté » ou « la levée des copies ».

Finalement le tribunal a retenu la doléances des avocats de Vital Kamerhe.

Interrogé sur la gestion du programme d’urgence de 100 jours, Vital Kamerhe a répondu comme suit « Je suis intervenu au nom du président de la république, pour répondre aux besoins pressant de la population« . « Je n’étais pas seul dans le programme de 100 jours. Il y avait une équipe de supervision composée de 9 personnes et la coordination pilotée par l’ambassadeur itinérant du Chef de l’État. J’intervenais en tant que Directeur de Cabinet du Chef de l’Etat, » a-t-il ajouté.

Le procès de Vital Kamerhe et consorts a débuté ce lundi 11 mai 2020. Il est accusé de détournement des deniers publics et de corruption lié au programme d’urgence de 100 jours du chef de l’Etat.

Advertisements

Autres titres

Assemblée nationale: Une motion de défiance contre le ministre de la défense. Déjà plus de 30 signatures

Deo

ANDRÉ MBATA JETTE LE PAVÉ DANS LA MARRE

Deo

Le magistrat Godeyfroid Kabamba inspecteur à l’inspectorat général des services judiciaires est décédé cette nuit .

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus