fbpx
congosynthese

Violences à Kasumbalesa: La sénatrice Francine Muyumba condamne

La sénatrice congolaise, Francine Muyumba condamne avec dernière énergie ,les violences qui se sont produites à Kasumbalesa le lundi 3 Août 2020 .

C’est lors d’une altercation entre militants de l’udps parti présidentiel et les forces de l’ordre qu’a eu ces violences et ont conduit à la destruction méchante des biens dont le Tribunal de Kasumbalesa.

” C’est à notre grand étonnement que nous apprenons la destruction du Tribunal de Kasumbalesa par ceux qui hier avaient pour valeur la non-violence. Bien évidemment, nous condamnons avec force ces actes. Les biens publics appartiennent à tous, ” a écrit ,la sénatrice Francine Muyumba.

Cette élue du Katanga demande que justice soit rendue avec fermeté.

Pour rappel ,les membres de l’UDPS étaient en colère le lundi 3 août dans la ville de Kasumbalesa, à la frontière avec la Zambie. À la base : l’assassinat par des hommes armés dans la nuit du dimanche d’un homme qui, selon les responsables du bureau local de l’UDPS, est le secrétaire de la structure dénommée Parlement debout.

Le lundi, des militants de l’UDPS Kasumbalesa ont manifesté leur mécontentement et ont paralysé toutes les activités dans cette partie. Plusieurs bureaux des services publics dont les commissariats de la police et le Tribunal de paix ont été saccagés par les manifestants. Deux personnes auraient été blessées par balles et huit manifestants ont été interpellés, indique l’UDPS.

Kasumbalesa est un des postes frontaliers les plus importants de la RDC. Il reçoit des marchandises en provenance de l’Asie, de l’Afrique australe et de l’Afrique de l’Est et la RDC exporte par cette voie ses minerais.

Justin Kabumba

Autres titres

Nord-kivu :Une nouvelle attaque rebelle fait 5 morts à Beni-Kinyambahore

hpadmin

Lamuka-Remise reprise : Fayulu aurait refusé de prendre au téléphone Muzito à deux reprises

hpadmin

Report du voyage de F.Tshisekedi à Goma: l’Unc/Nord-Kivu estime que le chef de l’État à ecouter son cris en annulant son voyage de Goma sans Kamerhe et présente ses félicitations au chef de l’État

deo