fbpx
congosynthese.com

Vincent Karega : « Les soldats rwandais ne violent et ne pillent jamais. Cherchons les faits et non les rumeurs »

Depuis le matin de ce lundi 18 octobre 2021, des affrontements entre les forces congolaises et l’armée Rwandaise ont été signalés à Kibumba dans la province du Nord-Kivu. Une compagnie d’armée rwandaise (Rwanda Defense Forces) a fait une incursion sur le territoire congolais, jusqu’à contrôler brièvement au moins six villages du territoire de Nyiragongo à 200 mètres de la route nationale numéro 2 (RN2).

Selon les forces armées de la République Démocratique Congo, l’armée rwandaise a procédé à des tirs d’appui et individuels afin de traverser les frontières à partir de Kibumba, dans le territoire de Nyiragongo.

L’armée congolaise parle de plusieurs pillages des biens de la population congolaise par l’armée rwandaise lors de cette incursion ainsi que l’attestation des plusieurs rebelles ADF.

Réagissant à cette situation, l’ambassadeur du Rwanda en RDC, Vincent Karega contredit la version des FARDC sur cet événement.

« Faux et archi-faux. Les soldats rwandais ne violent et ne pillent jamais car les conséquences sont extrêmement lourdes. Cherchons les faits et non les rumeurs », a déclaré Vincent Karega.

L’ambassadeur Rwandais nie toute incursion des forces Rwandaises au sol congolais. D’après lui, il s’agit d’une poursuite de fraudeur.

« Les mensonges d’ incursions, occupation et pillages en un clin d’ œil seront vite estompées faute des preuves. Le fait est très mineur autour d’ une poursuite de fraudeur. Le reste c’est du buzz d’une tension montée de toutes pièces ».

Rappelons que les échanges des tirs ont été signalés ce matin dans la province du Nord-Kivu. Selon la version donnée par l’administrateur militaire du territoire de Nyirangongo, il s’agit d’une incompréhension administrative. « Il y a eu des vendeurs à sauvette qui proviennent du Congo, qui étaient entrés au Rwanda. Les militaires rwandais les ont pourchassés jusque chez nous. De notre part, il y a eu quelques arrestations », a-t-il expliqué.

Jul A

Autres titres

RDC : Felix Tshisekedi accueille 6 chefs d’État ce jeudi à Kinshasa

Patrice Kayembe

Kasaï-Central : « La situation de violences sexuelles et celle basée sur le genre est très préoccupante  » (Nathalie Kambala)

Patrice Kayembe

RDC : le Président sénégalais Macky Sall est arrivé à Kinshasa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus