congosynthese

Vers un week-end très politique. Marche & meeting : Kimbuta face à l’Opposition et le FCC

Initialement prévu pour ce mercredi 24 octobre 2018, le tête-à-tête entre le Gouverneur de la Ville-Province de Kinshasa, André Kimbuta Yango, et les leaders de l’Opposition en vue d’échanger sur la marche qu’ils projettent ce vendredi 26 octobre devrait avoir lieu demain jeudi 25 octobre. C’est ce que rapportent des sources bien investies dans les couloirs de l’autorité urbaine de la capitale de la République Démocratique du Congo. ‘’Nous venons par la présente vous informer, conformément à l’article 24 de la Constitution,  portant l’organisation  par les Partis Politiques signataires de la présente lettre de marche pacifique, d’une marche pacifique ce vendredi 26 Octobre 2018 et contestation de la volonté manifestement illégale de la CENI d’utiliser le vote électronique (machine à voter) en se servant d’un fichier électoral non nettoyé pour les élections en cours’’, disaient l’Opposition dans une lettre adressée à Kimbuta paraphée par MLC Fidèle Babala, l’Udps Kabund, Lambert Kasula Secrétaire Général de Congo Na Biso et autres. Cette marche de l’Opposition qui devrait partir de l’Echangeur de Limete en passant par le Boulevard Lumumba, Boulevard Sendwe,  Boulevard Triomphal, Avenue de la Libération (ex-24 Novembre), Boulevard du 30 juin jusqu’au siège national de la CENI où un mémorandum sera déposé, n’est nullement le seul rendez-vous dans les agendas ce week-end. Oui, car le Front Commun pour le Congo aligne, de son coté, un meeting voulu grandeur nature dans l’enceinte du stade Tata Raphael. Cette grande marmite qui détient des pages entières de l’histoire du foot, mieux du sport surtout avec le célèbre combat de box Ali versus Foreman, est appelé à se muer en grande marmite où le jeu politique sera d’actu.

Autorité urbaine, Kimbuta André, lui-même membre du FCC où le Président Kabila a choisi son dauphin en la personne d’Emmanuel Ramazani Shadary, est face à deux têtes-à-têtes électriques où il devra faire preuve de bon manager pour que Kin La Belle ne perde pas toute sa joie de vivre en ce week-end qui s’annonce plus que politique avec deux activités Opposition et Pouvoir sont cumulées le premier le 26 octobre et l’autre juste le lendemain. Loin de l’encadrement des foules pendant la marche de l’Opposition et du lieu du meeting FCC le jour suivant, il faudra une bonne stratégie pour garder les nerfs à froid dans la bouillonnante capitale de la République Démocratique du Congo, surtout en cette période où la fièvre électorale donne de la température aux politiques, à leurs mobilisateurs ainsi qu’à leurs mobilisés.

Cette perspective s’inscrit dans le cadre d’une double autorisation. Mais, qu’arrivera-t-il si Kimbuta se montrait partial en accordant aux uns l’autorisation et en interdisant d’autres ? Tout indique que dans ce cas de figure là la boite à pandore sera ouverte. Ainsi, l’Hôtel de Ville de Kinshasa est appelé à être impartial mais pas que. En effet, en plus de la liberté d’esprit d’autoriser, il faudra assurer l’ordre public. Qui, contrairement aux idées reçus, a pour premier chantier les cœurs et les esprits avant les rues et les ruelles.

Danny Ngubaa


Autres titres

RDC-Présidentielle : Vers une nouvelle coalition intégrant les opposants qui soutiennent Fayulu

Deo

Machine à voter : Le Royaume-Uni encourage la CENI à appliquer les recommandations de Westminster Foundation

Deo

Elections : l’UNC décide de faire cavalier seul

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus