fbpx
congosynthese.com

V.Club lance un ultimatum à la FECOFA jusque lundi pour revenir sur sa décision de lui retrancher 9 points

L’AS V.Club de Kinshasa a lancé samedi un ultimatum de 48 heures à la Fédération congolaise de football association (FECOFA), jusqu’à ce lundi 05 juillet, pour revoir, examiner et trancher sur son recours contre la décision de la commission ad hoc au sujet de l’évocation du CS Don Bosco, qui lui a fait perdre 9 points chèrement acquis sur le terrain.

Dans sa correspondance à la FECOFA dont une copie est parvenue à l’ACP, V.Club se dit très étonné d’apprendre auprès des sources non officielles et dans des réseaux sociaux que la FECOFA se serait prononcé sur son recours en appel contre la décision de la commission ad hoc du 15 juin, et a déjà transmis à la Confédération africaine de football (CAF) les noms des clubs représentatifs du pays aux prochaines compétitions interclubs.

C’est inacceptable pour les dirigeants de l’équipe des ‘‘Bana Vea’’ qui estiment que trop c’est trop. C’est ainsi qu’ils lancent finalement un ultimatum à la FECOFA avant d’envisager d’aller plus loin avec ce dossier. «Nous vous prions de nous fixer quant à ce, au plus tard le 05 juillet 2021 par la notification officielle de votre décision et par la transmission, à la même occasion, du procès-verbal de votre réunion du 29 juin 2021 contenant la liste des membres de la commission ad hoc ayant statué le 15 juin dernier sur l’évocation de l’équipe de CS Don Bosco ayant sanctionné l’AS V.Club», ont-ils écrit dans cette lettre signée par le Vice-président Adolphe Katende Mutombo.

Comme qui dirait que ce n’est pas encore fini pour les dirigeants des ‘‘Bana Mbongo’’ qui sont très mécontents de cette décision qu’ils qualifient d’injuste. Ils déplorent surtout le fait d’avoir appris la nouvelle de l’envoi des  noms des clubs à la CAF par un Twitte du secrétaire général de Mazembe, Frédéric Kitenge Kikumba.

La présidente de l’équipe, Mme Bestine Kazadi serait décidée et même motivée d’aller au Tribunal Arbitral des Sports (TAS), la plus haute instance mondiale pour trancher les litiges sportifs. Pour les V.Clubiens, la FECOFA ne devrait pas faire porter ses erreurs à V.Club, elle doit plutôt s’assumer. Si la Fédération n’avait pas autorisé l’AS V.Club d’utiliser le joueur, Matutala ne serait jamais aligné.

Comment autoriser à quelqu’un qui est venu vers vous, demandant des renseignements, puis plus tard, on le sanctionne. C’est de l’injustice, disent les V.Clubiens qui menacent de saisir le TAS.

Autres titres

L’Italie remporte la coupe d’Europe de football face à l’Angleterre 3-2 tirs au but

deo

Affaire Guelor Kanga : la FECOFA déboutée en appel

deo

Jean Florent IBENGE est officiellement devenu entraineur de la Renaissance Sportive de Berkane du Maroc

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus