congosynthese

Urgent/RDC: une dixième épidémie de la maladie à virus Ebola en déclarée à Beni dans le Nord-Kivu

Le ministre de la Santé, Oly Ilunga Kalenga, a déclaré mercredi à Kinshasa la nouvelle épidémie survenue dans le territoire de Beni, province du Nord-Kivu, à laquelle fait face la République démocratique du Congo.

Selon le ministre de la Santé, la Division provinciale de la santé du Nord-Kivu a notifié au ministère de la Santé le 28 juillet dernier vingt-six cas de fièvre avec des signes hémorragiques, dont vingt décès ont été enregistrés au niveau de l’aire de santé de Mangina dans la zone de santé de Mabalako à Beni dans la province du  même nom.

Quatre de six échantillons prélevés chez des patients hospitalisés qui sont arrivés le 31 juillet 2018 à Kinshasa et qui ont été analysés par l’Institut national de recherche biomédicale (INRB) se sont révélés positifs à la maladie à Virus Ebola, a confirmé le Dr Oly Ilunga dans sa déclaration. « Le séquençage est en cours à l’INRB pour identifier la souche du virus », a-t-il dit.

Selon le ministreà ce stade, cette dixième épidémie qui intervient une semaine après l’annonce de la fin de la neuvième épidémie à maladie à virus Ebola à l’Equateur, rien n’indique qu’il existe  un lien entre elle et la précédente, car les deux provinces sont séparées de 2500 Km.

Le Dr Oly Ilunga a annoncé qu’une équipe de douze experts du ministère de la Santé basée à Kinshasa arrivera à Béni le 02 août 2018 en vue de mettre en place les différentes composantes de la riposte. Cette équipe, a-t- il rassuré,  sera composée de laborantins, d’épidémiologistes, de cliniciens psychologues et de médecins pour la prise en charge médicale. Elle acheminera un laboratoire mobile de l’INRB et des équipements de protection individuelle dans la zone affectée, a- t-il ajouté.

Quant aux molécules thérapeutiques, elles sont déjà disponibles dans le pays et que les traitements curatifs et préventifs les plus appropriés pour cette dixième épidémie seront déterminés par les comités éthique et scientifique. ACP


Autres titres

Olivier Kamitatu: « Le pouvoir cherche le chaos pour se maintenir coûte que coûte »

Deo

Kamerhe : “Nous voulons qu’il soit bien entendu que l’opposition ne boycottera pas les élections du 23 décembre 2018”

Deo

Jean-Pierre Bemba : « Avec Félix Tshisekedi, à Bruxelles, nous avons convenu tous sur la machine à voter »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus