fbpx
congosynthese

Union Sacrée : ” Il faut que les conditions de vies des congolais changent après ces consultations” Fridolin Ambongo

” La lecture que je fais de la situation actuelle est dramatique. Je suis venu pour le souci du peuple congolais. Aussi venu pour féliciter le chef de l’État pour cette initiative et lui dire que la population attend beaucoup de ces consultations”, a-t-il déclaré à la presse au sorti des échanges avec le président de la République.

À lui d’ajouter :

” Il faudra qu’à l’issue de ces consultations présidentielles les conditions de vies des congolais changent”.

À la question du boycott de ces consultations présidentielles par une catégorie des personnes, Frodolin Ambongo répond :

” Nous considérons que personne n’est obligée. On ne peut pas prendre quelqu’un par force. Nous sommes en démocratie. L’essentiel est que la majorité apporte sa contribution. Et cette majorité apporte déjà sa contribution. Nous espérons que cela peut indiquer au président de la République le chemin à suivre”, pense le Cardinal Fridolin Ambongo.

La requalification de la majorité parlementaire est-elle nécessaire en cette période ?

Le remplaçant de Mosengwo, Fridolin Ambongo estime que cela revient au président de la République lui seul de décider.

” Nous pensons qu’il faut qu’il y ait un changement. Nous ne pouvons pas dire aujourd’hui ce que doit faire le chef de l’État. C’est à lui seul de décider. Voilà pourquoi il consulte toutes les couches sociales. La crise actuelle a démontré ses limites. Le peuple n’est plus dupe et n’est plus au cœur de souci des dirigeants. La population attend simplement le changement. Dans les conditions pareilles, nous attendons le changement”, évoque le patron de l’église catholique en RDC.

Notons que le cardinal Ambongo a été reçu ce lundi 9 novembre avec une délégation de la Cenco.

Gladys EBILE

Autres titres

RDC: Le FCC décline l’invitation des consultations présidentielles ,mais favorable au dialogue FCC-CACH

deo

RDC-ASADHO : Me Jean Claude KATENDE ” Le mandat et l’avenir politique du Président de la République sont en Jeux”

deo

RDC : “Le FCC a demandé d’être reçu par le chef de l’État” (Peter Kazadi)

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus