fbpx
congosynthese

Une cinquantaine de chefs d’Etat attendue à Niamey pour participer au Sommet de l’UA

A man to hoists the national flag of Madagascar and of other member states of the African Union (AU) in the front of the Palais des congres in Niamey on July 2, 2019, in preparation of the African Union Summit in Niger. - Niamey hosts a major meeting of the African Union from July 4-8, culminating in a summit expected to gather about 50 heads of state or government. (Photo by ISSOUF SANOGO / AFP)

Le sommet de l’UA doit réunir une cinquantaine de chefs d’État qui doivent arriver à partir de vendredi, précédés par des ministres jeudi. La capitale nigérienne est déjà habituellement fortement militarisée alors que grands hôtels, restaurants et lieux publics font en permanence l’objet de mesures de sécurité.
Les autorités nigériennes ont mis en place à Niamey un « dispositif spécial » de « plusieurs milliers d’hommes » pour assurer la sécurité du sommet de l’Union africaine (UA) qui commence jeudi 4 juillet et se termine lundi. Une mesure rendue d’autant plus nécessaire que le groupe Etat islamique a revendiqué, mercredi, l’attaque de camp d’Inates, dans l’ouest du pays, à la frontière avec le Mali, qui a coûté la vie à 18 soldats nigériens lundi, a rapporté l’organisme américain de surveillance des mouvements extrémistes SITE.

Autres titres

Agenda surchargé : Félix Tshisekedi annule son voyage pour Goma ce mardi

deo

Beni : 3 personnes tuées ,1 structure sanitaire incendiée par les rebelles ADF à Musuku

deo

RDC : Félix Tshisekedi à Goma ce mardi

deo