congosynthese

UN PROJET D’ACCORD ENTRE FÉLIX TSHISEKEDI ET VITAL KAMERHE

C’est dans 24 heures que les différents candidats au scrutin du 23 décembre se lancent dans la campagne électorale sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. Ce “go” va malheureusement être lancé en l’absence de deux grands leaders de l’opposition : Félix Tshisekedi de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) et Vital Kamerhe de l’Union pour la Nation congolaise (UNC). Ces deux ténors achèvent encore les derniers réglages d’un accord pour une plateforme électorale.

L’entourage de ces deux leaders n’a pas démenti cette nouvelle qui a embrasé la toile hier. Il a été dit à cet effet qu’il existerait un projet d’accord pour le soutien mutuel à la présidentielle du 23 décembre prochain. Ledit accord porterait sur deux mandats. Et précise-t-on, les deux leaders devraient tout mettre en oeuvre pour remporter la présidentielle et les législatives.
De ce fait, en cas de victoire, l’UDPS ou l’UNC prendrait la présidence pour ces élections de 2018. Tandis que l’autre céderait la Primature. Cependant, en 2023, ça sera au tour de celui qui aura pris la présidence en 2018 de prendre la Primature et vice-versa.
Ce projet d’accord s’étend sur 10 ans, révèlent des sources concordantes. Il prévoit que si FATSHI est soutenu par Vital Kamerhe à la prochaine présidentielle, il devra céder la primature à l’Unc et soutenir Vital Kamerhe à la présidentielle de 2013. Une fois élu, Vital Kamerhe cédera la Primature à l’Udps. Il ne reste plus qu’à identifier qui de l’UDPS ou de l’UNC devra commencer.

DU RETOUR DE FATSHI ET DE KAMERHE

Tout semble dépendre de l’issue de l’accord entre FATSHI et Kamerhe. Mais, selon Congoprofond.net, Paul Tshilumbu, porte-parole du candidat de l’Union pour la Démocratie et le progrès social (UDPS) à la prochaine présidentielle du 23 décembre, confirme que Félix Tshisekedi rentre finalement à Kinshasa le samedi 24 novembre prochain.
D’après un des proches de l’UDPS, le président de son parti est encore retenu à l’étranger suite à son agenda très chargé. Le président Félix Tshisekedi est entrain de poursuivre sur place des contacts avec d’autres partenaires politiques de l’UDPS, a-t-il indiqué avant d’enchainer : “Il devrait rejoindre les cadres du parti en pleine campagne électorale, le début de la campagne étant fixé au 22 novembre”. Emma MUNTU


Autres titres

Evolution normale du processus de mise en place des groupes parlementaires à l’Assemblée nationale

Deo

Sylvestre Ilunga Ilukamba:Je considère ma nomination comme une lourde responsabilité

Deo

RDC: Bruno Tshibala vient officiellement de démissionner

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus