congosynthese

Un incident de campagne électorale fait 6 blessés au Kasaï en RDC

Six personnes ont été blessées dimanche dans un échange de projectiles entre des militants de la majorité et des jeunes du parti historique d’opposition à Tshikapa, au Kasaï, dans le centre de la République démocratique du Congo, dans le cadre de la campagne de la présidentielle du 23 décembre.

“Nous avons lancé la campagne électorale de notre candidat Ramazani Shadary. Mais, lorsque nous sommes arrivés dans le périmètre de l’aéroport de Tshikapa, nous avons essuyé une pluie de pierres”, a déclaré Sylvain Kabongo, porte-parole de l’équipe de campagne d’Emmanuel Ramazani Shadary, le candidat du pouvoir, dans la ville.

“Nous avons enregistré six blessés. Trois jeeps ont perdu leurs vitres et une moto a été emportée. Nous avons saisi la police qui mène des enquêtes” a-t-il ajouté.

M. Kabongo a accusé les militants de l’Union pour la démocratie et le progrès social (UDPS) de Félix Tshisekedi, un des deux principaux candidats de l’opposition à la présidence, d’être à l’origine de ces violences.

“De l’endroit d’où venaient les pierres nous avons vu des drapeaux de l’UDPS et des jeunes gens qui chantaient à l’honneur de Félix Tshisekedi”, a-t-il dit.

Dans le camp de l’UDPS, on reconnaît les affrontements mais en incriminant le parti du président Joseph Kabila et de M. Ramazadi Shadary, le Front commun pour le Congo (FCC).

“Nos militants étaient à l’aéroport pour accueillir nos candidats députés” aux législatives qui doivent avoir lieu le même jour que la présidentielle, a expliqué Marie Omer Mwamba, président fédéral de l’UDPS. “Les partisans du FCC les ont provoqués et il y a eu échange de projectiles”, a-t-il dit.

Débutée le 23 novembre la campagne en vue des élections générales du 23 décembre en RDC s’est déroulée globalement sans incidents majeurs jusqu’à présent.


Autres titres

RDC : Le chef d’Etat-major général adjoint Gabriel Amisi Kumba lance le message du chef de l’Etat de la république à l’armée et à la police à Goma

Kabumba Katumwa

Jean-Lucien Bussa exige à Félix Tshisekedi de laisser installer le Sénat !

Deo

Eugène Diomi Ndongala sera libéré dans les 48 heures (ministre)

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus