congosynthese

Un groupe des femmes exigent la prison pour Mukuna et mettent en garde ceux qui veulent influencer la justice.

L’évêque Pascal Mukuna de l’Assemblée chrétienne de Kinshasa (ACK) et président du Football club Renaissance se trouve ce mardi 12 mai en pleine audition depuis près de 4 heures, au parquet général près la cour d’appel de la Gombe. Il comparaît dans une affaire de sextape, sur plainte de Madame Tshibola Mamie, qui l’accuse notamment de viol et d’atteinte aux mœurs, rétention des documents et menaces de mort contre elle.

Selon un des avocats de Mamie Tshibola, la rétention des documents et les menaces de mort sont également des infractions complémentaires qui pèsent contre Pascal Mukuna.

Pendant ce temps, un groupe des femmes brandissent des calicots dehors pour demander son arrestation.

Advertisements

Autres titres

Ituri : la Procureure de la CPI très préoccupée par les violences à Djugu et Mahagi

Deo

LES DÉPUTÉS UDPS DISENT NON À LA POLITIQUE DE LA CHAISE VIDE

Deo

LE DYSFONCTIONNEMENT DE LA COMMISSION DE SUPERVISION ET DE SUIVI MIS À NU

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus