fbpx
congosynthese.com

Tueries dans l’Est: Avec « les larmes aux yeux et les cœurs saignés » les évêques catholiques clôturent leur mission à Beni

Les évêques de l’association des conférences épiscopales en Afrique Centrale (ACEAC), et la conférence épiscopale nationale du Congo( CENC0), ont clôturé leur mission de solidarité et de réconfort à la population meurtrie de Beni en province du Nord-Kivu lundi 18 janvier 2021,ceci après plus de trois jours dans la région.

Avant de se rendre à Butembo pour la même mission, un point de presse a été tenu sur place,animé par le secrétaire général de l’ACEAC.

« Beni est célèbre aujourd’hui dans le monde entier ,mais négativement.nous avons été dans les contrées qui ont été la cible des tueries.c’est compliqué pour la population.il y a des villages désertés, quelques habitants qui y restent n’ont pas des habitations.la région vit un conflit à plusieurs facettes et dont il faut trouver des solutions qui sont adaptées à chaque problème… » a fait savoir l’abbé Pierre Badidike secrétaire général de l’ACEAC.

Ces conflits a-t-il ajouté sont complexes : provinciaux, régionaux voire au niveau international;Et donc il faut passer profondément à l’analyse puis trouver des solutions après pour ne pas indexer les innocents.

Après Beni ,la délégation s’est rendue à Butembo avant l’étape de Bunia dans l’Ituri.

Peu avant le point de presse , des messes ont été simultanément célébrées dans les paroisses de la région, à la paroisse Notre dame Mbau où trois pretres étaient enlevés par les assaillants et dont jusqu’à nos jours restent introuvables dans le territoire d’une part, et d’autre part à la paroisse Saint Gustave de Beni-Paida en commune de Ruwenzori.

Ici le gouverneur de province qui se journe à Beni depuis dimanche 17 janvier 2021 a profité pour lancer un appel à la population de continuer à travailler avec les forces de sécurité qui sont déterminées à ramener la paix à Beni.

« L’unité et la collaboration ,les mêmes idées, mêmes langages avec les FARDC permettront de ramener la paix ici et anéantir l’ennemi qui nous endeuille », a indiqué Carly Nzanzu kasivita.

Sa délégation est constituée de plusieurs personnalités dont des officiers de l’armée venus de la capitale, des députés provinciaux…

Cette délégation a rencontré plusieurs couches sociales du territoire de Beni. Sauf changement, elle pourrait se rendre dans le secteur de Ruwenzori devenu le théâtre des affrontements entre éléments des FARDC et les rebelles ADF ces derniers jours.

Jean Mukunguliro depuis Beni

Autres titres

FAO: Elaboration du projet de renforcement des capacités dans les secteurs de l’agriculture, foresterie et autres liés à l’utilisation des terres en RDC

Patrice Kayembe

Adolphe Muzito : “J’aimerais même que le peuple me paie le double” de ce que je touche du “Parlement illégitime”

deo

Mise au point sur un évènement survenu en marge de la visite du Chef de l’État à Berlin le 27.08.2021

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus