congosynthese

Tshopo : la Division provinciale de la santé renforce des mesures de prévention contre Ebola

La Division provinciale de la santé de la Tshopo a renforcé les mesures de prévention de la maladie à virus EBOLA sur la route de l’Ituri. Une équipe du bureau de l’hygiène et de la salubrité publique a été dépêchée samedi 27 et dimanche 28 octobre pour corriger certaines failles constatées lors de la dernière mission d’évaluation des mesures de prévention mises sur pied sur la RN4 par apport à cette épidémie qui sévit dans les provinces voisines du Nord-Kivu et de l’Ituri.

Il s’agit notamment du renforcement de capacités des prestataires, la multiplication des postes de lavage des mains et la sensibilisation des populations sur la prévention de la maladie.

« Il n’y avait qu’une seule station de lavage des mains. Mais lorsque les passagers venaient à grand nombre, il y avait des files d’attentes très longues. Ce qui faisait impatienter d’autres passagers. Il n’y avait pas non plus de maîtrise de certains dosages de clore par rapport à la désinfection. Avec l’appui de l’UNICEF, on a pu corriger les tirs. On a mis cinq stations de lavage des mains par barrière. Ce qui va résoudre le problème des files d’attente. Nous avons renforcé des pulvérisateurs. Nous avons renforcé les capacités des acteurs en ce qui concerne le briefing et avons mis en place des comités de prévention dans chaque barrière », explique le docteur Adélard Lufungula, chef de bureau hygiène et salubrité publique au sein de la Division provinciale de la santé Tshopo.

Quatre cas suspects de la maladie à virus Ebola venant des provinces touchées ont été enregistrés depuis septembre dans la ville de Kisangani. Après analyse médicale, les résultats des échantillons prélevés se sont révélés négatifs.


Autres titres

Lualaba : La Ligue Des Jeunes PPRD Exige Le Départ De Richard Muyej

Deo

Goma : Le militant de la Lucha Lumumba Trésor kidnappé a été retrouvé, il parle du calvaire

Kabumba Katumwa

Déraillement du train entre Kindu-Lubumbashi : Kabila instruit le gouvernement de prendre en charge les victimes.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus