congosynthese

«Trop, c’est trop !» Mgr Sikuli tape du poing sur la table ! Appelle le régime de Kabila à changer de stratégie et de méthodes d’investigation.

MESSAGE DE COMPASSION DE S.E. Monseigneur SIKULI PALUKU Melchisédech, Evêque du Diocèse de Butembo-Beni, à la Population de BENI ENDEUILLEE PAR DES ATTAQUES MEURTRIERES CE SAMEDI 22/9/2018
Chers frères et soeurs,
1. Alors que nous sommes engagés sur le front de la riposte contre la maladie dangereuse et meurtrière à virus Ebola, voici que nous venons d’affronter, une fois de plus, des attaques sanglantes dont notre population de Beni a été victime ce Samedi 22/9/2018 à partir des heures vespérales. Ces attaques, qui ont entrainé la mort de 18 personnes, dont 14 civils et 4 militaires, et 9 blessés, dont 6 civils et 3 militaires, d’après les média, et la désolation des populations, nous affligent et nous préoccupent profondément.


2. Voilà pourquoi, partageant la désolation de la population de Beni — ville et territoire —, car « trop, c’est trop », j’exprime avant tout mes condoléances chrétiennes aux familles affligées et inconsolables qui ont inopinément perdu les leurs dans cette tragédie insupportable et, dans la foi en Jésus, qui est la résurrection et la vie (cf Jn II .25), je recommande les âmes de ces innocents à la miséricorde de Dieu.
3. En même temps, comment comprendre qu’avec la présence et le déploiement impressionnant des Forces Armées de la République Démocratique du Congo (FARDC) dans la région, avec la présence massive de la MONUSCO et la sollicitation de la population, qui donne le meilleur d’elle-même, l’on n’arrive pas à endiguer ce fléau ? Ne devrait-on pas changer de stratégie et de méthodes d’investigations pour mettre definitivement fin à cette barbarie qui semble ne pas dire son nom ?

4. En rappelant aux autorités gouvernementales de mieux s’acquitter de leurs responsabilités régaliennes de protéger la population et ses biens, de detendre le territoire et sauvegarder la souveraineté nationale, je prie pour que le Seigneur, par l’intercession de la Sainte Vierge Marie, Reine de la Paix, nous accorde la paix véritable qui vient de Jésus-Christ, Prince de la Paix, et nous bénisse tous !
Fait à Rutembo, le 23 Septembre 2018 Mgr Sikuli Paluku Melchisédech
Evêque du Diocèse de Butembo-Beni


Autres titres

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Congolais expulsés, droits humains violés. Angola : Kinshasa menace de saisir les instances internationales compétentes !

Deo

FAILLITE, PAUVRETE VOICI LE PLAN MUZITO POUR REDRESSER LA RDC

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus