congosynthese

Tracasseries- Les motards de Masisi annoncent un mouvement de grave de 14 jours

Coronavirus, insécurité et tracasseries ,la population du territoire de Masisi traverse un calvaire . Les conducteurs des motos annoncent un mouvement de grave de 14 jours pour dire non aux exactions que subissent les motards dans cette région du Nord-Kivu à l’Est de la République démocratique du Congo.

Les associations des conducteurs de motos du territoire de Masisi au Nord-Kivu annoncent un mouvement à partir de ce lundi 11 mai 2020 sur toute l’étendue du territoire.

Ces conducteurs veulent dénoncés ce qu’ils appellent “exactions” qu’ils subissent de la part de la police de circulation routière (PCR).

Ces taximan-moto disent qu’ils sont souvent victimes des tracasseries en répétition perpétrées par certains éléments de la police congolaise de circulation.

Dans un communiqué de presse rendu public ce dimanche 10 mai 2020, les motards évoquent différentes taxes qu’ils appellent “illégales” qu’ils sont contraint de payé a chaque mouvement, notamment;

” Rapport de paie de 5000 Francs congolais par jour et par motard , exigence d’une liste de chaque lundi de 1000 Fc par motard” pour ne citer que cela .

A en croire ce même communiqué, les éléments de la police de circulation routière ,ravisent les demandes d’immatriculation aux motards sans cause ,ces derniers obligés de payer 500fc de l’assurance comme frais de carrefour de la PCR. Des taxes qui seraient illégales et qui sont un obstacle aujourd’hui pour ces conducteurs des motos .

Les structures des motards , notamment ,COTAM ,ASNAMOC et COPTAM ,appellent par ailleurs tous les conducteurs de laisser leurs motos à la maison de ce lundi 11 mai en attendant qu’ils trouvent gain de cause de la part des autorités compétentes.

Ces conducteurs qui vivent du jour le jour appellent les autorités d’intervenir avant que le pure n’arrive.

Certaines zones du territoire de Masisi comme, Nyakabingo, Kitshanga, Mweso, Sake et Muhongozi ,sont en proie de l’insécurité.

Depuis plusieurs années , les habitants vivent une page noir a cause des plusieurs affrontements entre groupes armés et force loyaliste.

Depuis Mweso,Masisi ,Justin KABUMBA .

Advertisements

Autres titres

Nord-Kivu : Fini l’isolement de la ville de Goma

Kabumba Katumwa

Procès 100 jours : 3-eme audience en cours à Makala

Deo

RDC: “Le ministre national des transports doit prendre ses responsabilités pour éviter les naufrages sur le lac Kivu”(Sénateur Stéphane Miruho)

Kabumba Katumwa

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus