Tensions à Goma : une deuxième bombe ravive les inquiétudes dans le quartier de Mugunga

La ville de Goma, située dans la province du Nord-Kivu en République démocratique du Congo (RDC), est de nouveau secouée par une vague d'incertitude après qu'une deuxième bombe ait été signalée dans le quartier périphérique de Mugunga.

Feb 7, 2024 - 10:59
 0
Tensions à Goma : une deuxième bombe ravive les inquiétudes dans le quartier de Mugunga

La société civile locale a rapporté que l'explosion s'est produite tôt le matin du mercredi 7 février, à proximité du Marché Kisoko, non loin de l'école cinquantenaire.

Cet incident survient à peine cinq jours après qu'une première bombe ait été larguée, renforçant ainsi les préoccupations croissantes au sein de la population locale. Bien que les autorités aient confirmé qu'aucune perte en vie humaine n'avait été signalée, les dégâts matériels sont toutefois significatifs. Une maison en planche a été complètement détruite, tandis que la toiture du Marché Kisoko a été endommagée, suscitant une vague de crainte et de psychose parmi les habitants.

Face à cette escalade de violence, les services de sécurité ont été rapidement déployés sur place pour enquêter sur l'origine de cette nouvelle attaque. Cependant, les réponses concrètes restent rares, laissant la population locale dans un état de vulnérabilité et d'incertitude.

Pendant ce temps, du côté de Kinshasa, la capitale de la RDC, le porte-parole du gouvernement, Patrick Muyaya, a exprimé la position officielle lors d'une conférence de presse. Il a souligné que, dans les conditions actuelles, déclarer la guerre n'était pas envisageable. Muyaya a expliqué que le pays était en phase d'installation de nouvelles institutions et que même si le président de la République désirait déclarer la guerre au Rwanda, les contraintes constitutionnelles empêcheraient une telle action.

Cette déclaration soulève des questions sur la capacité du gouvernement à garantir la sécurité et la stabilité dans les régions comme Goma, où les tensions persistantes menacent la paix et le bien-être des citoyens. La population locale attend des mesures concrètes et une action décisive des autorités pour mettre fin à cette spirale de violence et restaurer la confiance dans l'État.

What's Your Reaction?

like

dislike

love

funny

angry

sad

wow