fbpx
congosynthese.com

Sud-Kivu : violents combats entre les Maï-Maï Gumino et les FARDC à Fizi

De violents combats se déroulent depuis tôt ce lundi 27 décembre matin dans les hauts plateaux de Kamombo, groupement de Balala Nord, secteur de Tanganyika dans le territoire de Fizi. Des combattants présumés Gumino et leurs alliés ont attaqué la position des FARDC à Kamombo, Namara et Tchakira, à 17 Kms à l’est de Mikenge. Plusieurs sources crédibles précisent que ces trois villages sont tombés entre les mains des assaillants commandés par le colonel déserteur de l’armée Michel Rukunda, alias Makanika. Sans donner le bilan, le porte-parole du secteur opérationnel Sokola 2 au sud du Sud-Kivu, le major Dieudonné Kasereka, ainsi que le chef de secteur de Tanganyika, John Mulondani, dans le territoire de Fizi, ont confirmé ces affrontements.

Ces combats ont commencé tôt vers 4h du matin. Les assaillants présumés Gumino et alliés ont attaqué par surprise la position des FARDC, où venaient d’être déployés récemment les troupes du 122e bataillon des FARDC dirigé par le colonel Yaoundé.

SelondDes sources locales à Kamombo, la population civile s’est dispersée dans la brousse. Tandis que d’autres habitants ont fui vers Mikenge et Mikalati, de l’autre côté d’Itombwe, dans le territoire de Mwenga voisin.

« Des affrontements au grand matin. Les Gumino ont encerclé nos forces loyalistes et qu’ils ont attaqué sauvagement nos militaires. Kamombo, c’était un centre où il y avait encore la population civile sécurisée par les militaires des FARDC. Maintenant que les militaires sont attaqués, vous voyez ce que ça fait ! », a témoigné le chef de secteur de Tanganyika, John Mulondani Mwimiwa.

 S’il faut que les gens fuient les affrontements de Kamombo jusqu’à Mboko ou Lusenda, selon lui, « ce n’est pas qu’ils viennent directement, parce qu’il n’y a pas de route ou de chemins qui mènent vers là-bas. »

Jusqu’à ce soir, une psychose générale est observée à Minembwe-Centre, où des informations font état de la progression des combattants Gumino vers l’état-major de la 12e brigade des FARDC à Minembwe. Entre-temps, du côté de l’armée, des sources sécuritaires signalent l’avancée en rescousse des troupes du 121e bataillon commando de Mikenge vers Kamombo.

D’autres tirs ont été signalés ce même jour dans les villages de Kawera et Kivumu, au nord-ouest de Minembwe-Centre.

Autres titres

Rejet de la demande d’audition du sénateur à vie Joseph Kabila

deo

Les députés provinciaux de l’UDPS prennent acte de la démission de Jean-Marc KABUND

deo

RDC: Rainforest et le Centre Pulitzer alertent sur le danger que court la forêt de Mangroves

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus