fbpx
congosynthese

Sud-kivu : Un militaire des FARDC tue 3 personnes à bout portant à Minembwe

Il s’agit d’un militaire du 123 bataillon des forces armées de la République (FARDC) basé à Minembwe, dans le territoire de Fizi qui a ouvert le feu sur 5 personnes la nuit de jeudi à vendredi 2 octobre 2020.

Sur place trois personnes parmi eux sont mortes dont un militaire.

L’information a été confirmée par l’armée a travers un communiqué signé par le commandant de l’opération Sukola 2, Sud Sud-Kivu, le général Gaby Boswana.

Le même document indique par ailleurs, que deux autres personnes sont blessées, avant de préciser que l’auteur de cet acte est déjà aux arrêts.

Minembwe est zone sous conflits des groupes armés, les forces armées de la RDC sont pointées du doigt d’être à la base des plusieurs cas hors la loi.

Le 30 juillet dernier un autre militaire des FARDC avait ouvert le feu et avait tué 14 personnes à Sange au Sud-Kivu.

Justin Kabumba

Autres titres

PROTECTION DE TEMOIN ET VICTIME EN DROIT RDC, MYTHE OU REALITE ?

deo

RDC : « Hier, c’était Henri Magie. Aujourd’hui Barnabé Milinganyo, condamné pour offense au chef de l’Etat. Qui sera le prochain ? » (Félix Kabange)

deo

Beni: 11 détenus s’évadent de l’amigo du Parquet près le TGI

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus