fbpx
congosynthese

Sud-kivu : Reprise des affrontements dans les Hauts plateaux de la province

Les acteurs de la société civile de la partie Sud-sud de la province du Sud-kivu alertent l’opinion tant nationale qu’internationale sur les éventuelles événements visant à déstabiliser une fois de plus les habitants des hauts plateaux du Sud-kivu.

Il s’agit des affrontements entre les miliciens proche à Ngumino et les éléments de la force loyale qui ont commencé depuis le week-end .

Le président de la Société civile de Baraka Albert Maisha déplore cette situation et surtout cette attaque perpétrée contre l’armée par ces miliciens.

 » ETunda Maisha Albert, Président de la societé civile ville de Baraka, condamne les affrontements entre les deux groupes armés Ngumino et Maï maï signalés dans le village de Ngoma et Namara nous sommes dans le groupement de balala-nord en secteur de Tanganyika/Fizi depuis hier, dimanche, le 20 décembre 2020 soir et jusqu’aujourd’hui le 21 décembre 2020 les affrontements continus.
Signalons que c’est depuis le mois de juin de cette année que Makanika Michel Rukunda avait repoussé les éléments des Fardc a récupéré cette partie de haut plateaux de Kamombo/Fizi. Jusqu’ici le bilan n’est pas encore connu. Nous la société civile demandons l’implication totale du gouvernement pour traquer Makanika afin de chercher la paix dans cette partie de fizi ».

Joint au téléphone le capitaine Dieudonné Kasereka porte parole de l’armée dans le secteur opérationnel Sud de la province a confirmé cette attaque .

Notez que jusque dans la soirée la situation était toujours tendue dans cette partie précise la société civile.

Bukavu : René Bagalwa / correspondant Sud-kivu.

Autres titres

Sud-kivu : Des centaines des sinistrés d’incendie de Nyamugo dans la rue ce jeudi

deo

Raté de Makabuza: « il n’a pas été bloqué à Kinshasa il sera bientôt à Goma »( Éric Birindwa avocat conseil)

deo

RDC/ La progression de la deuxième vague de la Covid 19 est fort préoccupante

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus