fbpx
congosynthese.com

Sud-kivu: Les familles victimes d’éboulement à Bukavu obligées de quitter leurs sites

Après des multiples cas d’inondation , d’éboulement y compris les écroulement des murs à Bukavu , l’autorité provinciale n’a pas croisé les bras.

Ce lundi 18 janvier 2021 , le Ministre provincial de Travaux Publicis , Urbanisme et Habitat, Emmanuel Ndigayangezi et celui des Affaires humanitaires Cosmos BISHISHA sont descendus sur le terrain pour sensibiliser les victimes qui occupent les maisons touchées par l’éboulement à déguerpir. Et, c’est pour éviter les dégâts humains en cas d’écroulement de ces immeubles touchés par la catastrophe survenue la nuit de dimanche au lundi 18 janvier 2021.

A en croire le Ministre Ndigayangezi ,  » l’autorité provinciale en tant que père de tous les enfants du Sud-kivu lui a dépêché pour exiger aux habitants de quitter ces sites qui présentent un danger permanent. La province risque de pleurer un grand nombre des personnes. Ce n’est pas bien. Alors il est temps de prendre des dispositions et libérer ces édifices avant que le pire n’arrive », a-t-il souligné.

Même son de cloche pour son collègue des Affaires humanitaires Cosmos BISHISHA qui déplore non seulement les dégâts matériels mais aussi les dégâts humans survenus ce lundi 18 janvier sur l’avenue saio au quartier Ndendere toujours dans la commune d’Ibanda.

L’on signale l’écroulement d’un mur ce lundi par nos sources. Le bilan fait état d’un jeune garçon d’environ 15 ensevelit et de son père grièvement blessé et évacué à l’hôpital.

Notons qu’à la ville de Bukavu enregistre de plus en plus les cas d’éboulement et des morts suite au construction anarchiques et la forte densité de la population.

L’urgence de créer des nouvelles ville dans les différentes parties s’impose.

Bukavu : René Bagalwa / correspondant Sud-kivu.

Autres titres

Insécurité dans l’Est: A son tour la société civile du Grand-Nord appelle la population de « maintenir la pression contre la Monusco »

deo

Marche Anti-Monusco : A Beni la police interpelle plus de 50 personnes (Nasson Murara)

deo

L’Ambassadeur Allemand en RDC S.E Olivier SCHNAKENBERG en séjour de travail à Kananga

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus