fbpx
congosynthese

Sud-kivu: l’Année 2021 s’ouvre noire avec des multiples cas d’assassinats

La province du Sud-kivu commence l’année 2021 avec des multiples cas d’assassinats dans la ville comme à l’intérieur de la province. Le cas le plus récent est celui de l’assassinat d’une dame communément appelée mama keneddy habitant du village de Rwanda katana dans le groupement d’Irhambi katana en terroire de
Kabare. Le drame s’est passé la nuit du 2 janvier 2021. Un acte qui vient s’ajouter à l’assassinat ignoble enregistré la nuit du vendredi au samedi à KALEHE à shanje dans le haux plateaux de KALEHE où une femme connue sous le nom de M’wamuhini a été retrouvé décapité dans son domicile. Un autre cas est celui du conflit foncier qui a causé également la mort de deux personnes au village de Nyantende en groupement de Mudusa en territoire de Kabare. Pendant ces échauffourées du 1 janvier deux personnes ont été blessées aussi.

La ville de Bukavu et le reste de la province ne sont pas épargnés comme d’aucun ne cesse de le dire.

Les acteurs de la société civile qui nous livrent ces informations déplorent ces multiples cas d’insécurité et des morts qui restent monnaie courante dans la province.

Bukavu René Bagalwa correspondant /Sud-kivu .

Autres titres

Ass.Nat : Voici les deux griefs en charge du Bureau d’âge

deo

Urgent : La 8ème édition du festival amani reportée (officiel)

deo

RDC: « Rébellion en gestation au Nord-Kivu » réaction de l’armée

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus