fbpx
congosynthese.com

Sud-kivu : La popularité du Gouverneur Ngwabidje se volatilise dans la nature

Les jours du gouverneur Théo Ngwabidje à la tête de la province du Sud-kivu commencent à être comptés .

Ces derniers jours, société civile, députés provinciaux et mouvements citoyens ne lâchent pas l’exécutif et ne jurent que par son départ.

Sauvé de jisteste en décembre 2020 par un groupe des députés jugés « corrompus » lors d’une motion de défiance, ces mêmes élus provinciaux viennent d’initier une nouvelle motion pour obtenir le départ d’un gouverneur au cœur des plusieurs scandales, notamment des détournements des biens publics.

Ils sont au total 8 députés provinciaux sa qui viennent de déposer une motion de défiance contre le Gouverneur du Sud-Kivu, Théo Ngwabidje Kasi ce lundi 5 avril 2021.

Ces députés signataires de la motion, sont entres autres, Kahasha Albert, Sibatwa Djuma Lubunga, Bulimuntu Kikuni Augustin, Musongela Georges, Bashengezi Mirindi, Homer Bulakali et Bisimwa Batandi.

Ces élus provinciaux du Sud-kivu accusent le numéro un de cette province d’incompétence notoire à la tête de la province.
Sur le plan politique, les motionnaires citent le manque d’exécution des recommandations de l’assemblée provinciale et la non matérialisation de la vision du chef de l’état.

Sur le plan social, ils citent les mauvaises conditions de vie des habitants suite au manque d’une politique claire du Gouverneur Théo Ngwabidje.
A cela s’ajoute le « détournement » des fonds destinés à l’assistance des sinistrés de plusieurs catastrophes dans la province. Cas de Kasika, Nyamugo et Kamituga.

Pour eux, l’image que présente la province du Sud-Kivu sous le règne de monsieur Théo Ngwabidje est une image de « désespoir »

Il faut dire que depuis plusieurs mois le gouverneur du Sud-kivu a perdu la petite partie de sa popularité et la confiance envers la population qu’il dirige.

Plusieurs raisons sont évoquées par la population de cette province, notamment la megestion , le détournement pour ne citer que cela.

La semaine dernière , Théo Ngwabidje Kasi, a été interpellé à l’Assemblée provinciale pour une affaire de détournement présumé des fonds publics décaissés par le gouvernement central pour la construction de 4 ports dans le territoire de Kalehe au Sud-kivu, une affaire qui ne laisserait pas cet ancien allié au senateur Lukwebo.

Avec ces plusieurs dossiers qui pèsent contre le gouverneur Ngwabidje il y a lieu de dire que cet homme politique n’a aucune chance cette fois-ci de s’ensortir malgré la corruption dans laquelle que certains hommes politiques Congolais sont emballés.

Justin Kabumba

Autres titres

Kasaï-Central : Génération Fatshi vole au secours de l’UDPS en sit-in à la CENI

Patrice Kayembe

Le Président de la République à la cérémonie de la rentrée judiciaire de la cour de cassation

deo

RDC : Moïse Katumbi accusé de financer des mouvements citoyens pour mener des actions contre RAM

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus