fbpx
congosynthese.com

Sud-Kivu : justice populaire à Kalehe, un voleur brûlé vif

L’insécurité qui prévaut dans le Sud-Kivu continue à produire des conséquences néfastes au niveau de la province, en ville comme à l’intérieur. La nuit de dimanche 20 septembre 2020, une personne a été brûlée vive à Ruhunde au village de Bubale, dans le groupement de Mbinga Nord dans la chefferie de Bukavu. La personne connue sous le nom de Bienvenue Chibaye a été attrapé dans la soirée après qu’il aurait volé la chèvre de Monsieur Ibunza .

La population en colère n’a pas tardé de réagir. D’après le président du cadre de concertation de la société civile de Kalehe Bienfait Mbirimbi, les habitants l’on tabassé par des coups avant de le brûler vif. Bienfait Birimbi décourage cet acte de justice populaire survenu dans son milieu comme il l’indique dans son message signé ce lundi 21 septembre 2020 .

« Le Cadre de Concertation Territorial de la Société Civile de kalehe décourage cette Pratique et demande à la Population du Territoire, de transférer auprès de la Justice les Présumés auteurs une fois attrapés en évitant les Barbaries Populaires devenues monnaie Courante dans notre cher Territoire » Delphin Mbirimbi , Coordinateur Territorial du CCTSC kalehe.

Signalons qu’actuellement la ville de Bukavu et les milieux ruraux de Sud-Kivu ne cessent d’enregistrer des cas d’insécurité . C’est le cas du quartier Mosala à Buholo en commune de kadutu où des hommes en armes ont visité la même soirée du dimanche vers 20h des familles et ont emporté plusieurs biens et une somme importante sans citer des incendies dont l’origine reste toujours inconnue.

Bukavu : René Bagalwa / correspondant Sud-kivu

Autres titres

RDC : bientôt la sortie officielle du single « IGF contrôle » de Félix Wazekwa

Redaction

RDC/ La France apporte un appui financier de 8 millions d’euros à l’hôpital et la Fondation Panzi

Redaction

RDC : la ville de Zongo électrifiée, 50 ans après sa création

Redaction

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus