congosynthese

Soudan: le général Awad Benawf à la tête du Conseil militaire de transition

Le général Awad Benawf, ministre de la Défense et vice-président soudanais, a été nommé jeudi soir à la tête du Conseil militaire de transition, a annonce la télévision d’État. Le chef d’état-major de l’armée, le général Kamal Abdelmarouf a été nommé adjoint du Conseil militaire de transition.
Qui est Awad Benawf, cet homme de 62 ans qui a été nommé à la tête du Conseil militaire de transition ? C’est Awad Benawf qui annonce ce jeudi 11 avril à la télévision « la chute du régime et le placement en détention dans un lieu sûr de son chef » Omar el-Béchir et l’instauration d’un « Conseil militaire de transition » pour deux ans.

Awad Benawf est un pilier du parti du Congrès, qui est au pouvoir depuis trois décennies. Après des études militaires en Égypte, Awad Benawf enseigne à l’école militaire de Khartoum. Il monte en grade au sein de l’armée et occupe plusieurs fonctions importantes avant de devenir directeur du service de renseignements.

Il joue un rôle décisif dans l’amélioration des relations entre le Soudan et l’Érythrée, puis démarre une carrière diplomatique. Awad Benawf devient ambassadeur en Égypte puis au Sultanat d’Oman. Il prend la tête de la cellule de crise au ministère des Affaires étrangères. Après cinq ans d’activité diplomatique, il réintègre l’armée.

Nommé ministre de la Défense en 2015

Omar el-Béchir le nomme en 2015 ministre de la Défense. En février dernier, tout en gardant son poste, il devient vice-président du Soudan, et prend la tête du haut comité de sécurité créé pour faire face aux manifestations. En 2007, il a figuré sur une liste américaine de sanctions pour son rôle dans les crimes commis durant la guerre au Darfour.

Jeudi soir 11 avril, Awad Benawf a été nommé à la tête du Conseil militaire de transition. La télévision d’État a diffusé des images de sa prestation de serment.


Autres titres

RDC : Les congolais se souviennent de Papa WEMBA trois ans après sa disparition

Kabumba Katumwa

Devant Denis Mukwege, le Conseil de sécurité de l’ONU adopte la Résolution criminalisant les violences sexuelles en temps de conflits armés

Deo

RD Congo : prophéties et escroquerie

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus