fbpx
congosynthese.com

SOMMET CEEAC: Les Chefs d’États exigent la nomination d’un gouvernement de large ouverture dirigé par un civil

Réunis en sommet extraordinaire de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale ( CEEAC), les Chefs d’Etats et des gouvernements de cette institution sous- régionale ont proposé la nomination d’un gouvernement de large ouverture au Tchad , dirigé par un premier ministre civil ainsi que l’annonce d’un dialogue national inclusif.

Dans leur communiqué final, les chefs d’Etats et de gouvernements de la CEEAC, ont « pris acte de la suspension de la constitution tchadienne de 2018 et de la mise en place d’un conseil militaire de transition ».

Les dirigeants de l’Afrique Centrale « encouragent tous les acteurs politiques à s’engager dans la voie de la réconciliation et du dialogue ».

Convoqué par le président en exercice de la CEEAC Denis Sassou N’guesso, le sommet de Brazzaville, essentiellement consacré à la situation sécuritaire au Tchad a connu la participation des Présidents Denis Sassou-N’guesso, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Faustin- Archange Touadera et Joâo Lourenco; les autres pays membres ont été représentés par des hauts responsables gouvernementaux.

E.M

Autres titres

Ass-Nat : La plénière a rejetté le projet de loi d’habilitation du gouvernement

deo

RDC : Le Premier Ministre a conféré avec les Ambassadeurs du Royaume-Uni et de la République de Corée

deo

Urgent: La cour d’appel condamne Vital Kamerhe à 13 ans de travaux forcés, Jammal à six ans

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus