fbpx
congosynthese.com

SOMMET CEEAC: Les Chefs d’États exigent la nomination d’un gouvernement de large ouverture dirigé par un civil

Réunis en sommet extraordinaire de la Communauté Économique des États de l’Afrique Centrale ( CEEAC), les Chefs d’Etats et des gouvernements de cette institution sous- régionale ont proposé la nomination d’un gouvernement de large ouverture au Tchad , dirigé par un premier ministre civil ainsi que l’annonce d’un dialogue national inclusif.

Dans leur communiqué final, les chefs d’Etats et de gouvernements de la CEEAC, ont « pris acte de la suspension de la constitution tchadienne de 2018 et de la mise en place d’un conseil militaire de transition ».

Les dirigeants de l’Afrique Centrale « encouragent tous les acteurs politiques à s’engager dans la voie de la réconciliation et du dialogue ».

Convoqué par le président en exercice de la CEEAC Denis Sassou N’guesso, le sommet de Brazzaville, essentiellement consacré à la situation sécuritaire au Tchad a connu la participation des Présidents Denis Sassou-N’guesso, Félix-Antoine Tshisekedi Tshilombo, Faustin- Archange Touadera et Joâo Lourenco; les autres pays membres ont été représentés par des hauts responsables gouvernementaux.

E.M

Autres titres

Willy Bakonga quitte le FCC pour l’Union sacrée

deo

RDC : par quelle stratégie Tshisekedi pousse Kabund vers la sortie

Patrice Kayembe

RDC : Sama Lukonde s’investit pour la réussite du projet de développement à la base de 145 territoires

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus