congosynthese

Signature conjointe du Procès verbal de démarcation des frontières communes entre la RDC et le Rwanda.

Le vice-Premier ministre, ministre congolais de l’Intérieur et sécurité, Henri Mova Sakanyi et James Kabarebe, ministre rwandais de la Défense, ont signé  jeudi à Gisenyi au Rwanda,  le procès-verbal sur la démarcation de la frontière commune entre la RDC et le Rwanda ainsi que l’accord portant création et exploitation du poste frontalier à arrêt unique.

Cette action du ministre rwandais de la Défense et du patron de la territoriale congolaise, entre dans le cadre de la matérialisation de la volonté commune des deux Chefs d’Etat visant à mettre fin au différend relatif aux frontières héritées de la colonisation.

L’événement auquel a activement pris part le gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku, s’inscrit dans le cadre de la journée africaine des frontières célébrée à Goma sous l’égide de l’Union africaine.

Le Rwanda et la RDC, dans le cadre de la démarcation des frontières, vont réceptionner les vingt-deux (22) bornes frontières récemment reconstituées partant de Goma jusqu’au Mont Hehu, dans le territoire de Nyiragongo. Il faut noter qu’à l’occasion de cette journée des frontières l’Union africaine tient à rendre effective la démarcation de toutes les frontières des pays membres d’ici 2022 et ainsi mettre un terme aux malentendus de ce genre entre Etats.

Aussitôt le procès-verbal signé, les deux ministres, James Kabarebe et Henri Mova, ont effectué une visite au niveau de la Petite barrière entre les deux pays pour se faire une idée sur le flux des mouvements journaliers des traversées entre les deux villes voisines, Goma et Gisenyi. Les statistiques estiment qu’entre 60.000 et 90.000 personnes traversent chaque jour de part et d’autre entre la RDC et le Rwanda pour des échanges commerciaux, le travail de manutention et le travail conclu légalement.

L’Union africaine fait état 80.000 km de frontières africaines seulement démarquées et 53.000 km restant à finaliser d’ici 2022. Les frontières sont devenus désormais des ponts, des passerelles et non des barrières entre les peuples.

A son arrivée à Gomale vice-Premier ministre Mova Sakanyi a été accueilli par le gouverneur Julien Paluku entouré des membres du comité provincial de sécurité. Il a annoncé la grande cérémonie de réception officielle des bornes frontières reconstituées entre la RDC et le Rwanda, un travail de plus de deux ans en vue de mettre fin aux affrontements récurrents dus aux malentendus.


Autres titres

Olivier Kamitatu: « Le pouvoir cherche le chaos pour se maintenir coûte que coûte »

Deo

Kamerhe : “Nous voulons qu’il soit bien entendu que l’opposition ne boycottera pas les élections du 23 décembre 2018”

Deo

Jean-Pierre Bemba : « Avec Félix Tshisekedi, à Bruxelles, nous avons convenu tous sur la machine à voter »

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus