fbpx
congosynthese

Shadary: « Le jour où ils tenteront la dissolution ça sera la fin.

Emmanuel Ramazani Shadary, le secrétaire permanent du Parti du Peuple pour la Construction et la Démocratie (PPRD), a convoqué les députés nationaux au Chapiteau Rubis à Kinshasa ce mercredi 28 octobre 2020.

Selon le contenu de leur échange avec les élus du peuple que Jeunes Afrique a relayé, Emmanuel Shadary souligne que le jour où on va dissoudre l’Assemblée Nationale, ça sera la fin.

« Le jour où ils tenteront leur dissolution (du Parlement), ça sera la fin. Renvoyer 500 politiques au chômage, c’est mettre le feu dans ce pays. il ne le fera pas. S’il le fait, on va faire ce qu’il faut faire. » relaye les confrères.

Par ailleurs, l’ancien candidat présidentiel ajoute que la CENI et la Cour Constitutionnelle constituent une ligne rouge à ne pas franchir.

« Dans ce combat, la Ceni et la Cour constitutionnelle constituent une ligne rouge. Pour le moment, notre communication doit rester sur la violation de la Constitution. Nous n’allons pas changer. C’est eux qui vont changer.”

Le numero un du PPRD a aussi parlé de l’accord sécret signé entre Joseph Kabila et le Président Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo. Emmanuel Ramazani Shadary se réclamme être le seul témoin de la cérémonie de la signature de l’accord secret entre les deux autorités morales de la coalition:

« Lorsque les deux partenaires ont signé leur accord, j’en ai été le témoin privilégié. Il n’y a qu’une seule copie qui est gardée par le président Kabila », a-t-il affirmé devant les députés.

Shadary accuse l’UDPS et le Président de la république de manque du respect des accords.

« Il y a eu l’accord de Genève qu’ils n’ont pas respecté, puis celui de Nairobi avec Vital Kamerhe. Maintenant, notre accord – appelons le “accord de GLM” parce que nous l’avons signé à Kinshasa –, ils sont en train de marcher dessus”.

Patrice K

Autres titres

Ass-Nat : Le gouvernement Ilunga Ilunkamba est déchu

deo

Motion contre le Premier Ministre : 382 députés nationaux passent au vote

deo

RDC/ REPONSE DU PREMIER MINISTRE ILUNGA ILUNKAMBA, A LA MOTION DE CENSURE CONTRE LE GOUVERNEMENT.

hpadmin

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus