fbpx
congosynthese.com

Sénat : Matata sollicite une semaine pour se préparer avant d’être entendu par le bureau

Matata

Le sénateur Matata Ponyo a, dans une correspondance adressée au bureau de la chambre haute du parlement, sollicité une semaine pour se préparer avant d’être entendu concernant le deuxième réquisitoire du procureur, sollicitant la levée de ses immunités.

« Compte tenu de la gravité des accusations et de la complexité du sujet au centre du réquisitoire, à savoir le paiement de la dette extérieure, et dans le souci de fournir aux membres du Bureau des réponses pertinentes afin de leur permettre de décider judicieusement sur des dossiers qui remontent à près de 10 ans depuis leur traitement, je vous demande de m’accorder un délai d’une semaine à partir de la date de réception dudit réquisitoire. Je serai donc disposé à être reçu par le Bureau en date du lundi 4 juillet 2021« , écrit-il.

Il sied de rappeler que le Procureur Général près la Cour constitutionnelle de la République, Jean-Paul Mukolo Nkolesha a adressé au Président du Sénat un réquisitoire tenant à obtenir l’autorisation d’instruction d’un autre dossier à charge de l’ancien Premier Ministre, Augustin Matata Ponyo Mapon.

Cette fois-ci, il s’agit des faits liés au détournement des fonds destinés à l’indemnisation des 300 personnes qui seraient propriétaires des biens Zairianisés.

Le Procureur Général près la Cour constitutionnelle relate que Matata Ponyo, alors premier ministre, a décaissé 110.907.681,88 $ US et 27.894.707,92 Euros entre 2010 et 2013, pour le paiement de l’indemnisation des personnes physiques ou morales, victimes des biens Zaïrianisés. La somme qui n’a pas servi à cette fin.

P.K

Autres titres

Le coût du projet chemin de fer Kindu-Uvira-Bujumbura-Kitega

deo

Jean Claude Katende : « Si Ensemble quitte l’Union Sacrée, il commettrait la grande erreur de son parcours »

Patrice Kayembe

RDC/Ass-Nat :Les confessions religieuses ont 14 jours pour désigner le successeur de Nangaa

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus