congosynthese

Sankuru : Mukumadi passe, Mende en colère contre le FCC


C’est le 10 avril 2019 que les députés provinciaux des 20 provinces de la République Démocratique du Congo avaient élu leurs gouverneurs. Au Sankuru, le suspense n’a pu être levé que le samedi 20 juillet, suite à un feuilleton politico-judiciaire entre les deux prétendants au poste, Lambert Mende et Stéphane Joseph Mukumadi. On rappelle qu’invalidé par la Ceni pour cause de double nationalité puis réhabilité par le Conseil d’Etat, le dernier cité est rentré dans la course, au grand mécontentement de son adversaire, qui a à son tour saisi la Cour Constitutionnelle, qui l’a malheureusement débouté.

Ainsi, après le raté du mercredi 10 juillet, la date du samedi 20 juillet a été la bonne. Sur 25 députés provinciaux votants, dont 22 du FCC, Joseph Stéphane Mukumadi, candidat indépendant, a raflé 17 voix contre à 8, prenant du coup la tête du gouvernorat du Sankuru. C’était la fête à Lusambo, chef-lieu de la province et site du vote, mais aussi à Lodja, Lomela, Lubefu et d’autres agglomérations et villages.

Les observateurs pensent que les députés provinciaux ont sanctionné la mauvaise gouvernance des « Kabilistes » représentés par Mende et récompensé l’activisme de Joseph Stéphane Mukumadi comme opérateur économique. La soif de changement était si forte, pense-t-on, que le candidat du FCC n’avait aucune chance de gagner.

Mais Mende ne semble pas partager cette réalité des faits. Il pense, de son côté, une trahison des députés provinciaux du FCC membres d’autres partis et regroupements politiques que le CCU (Convention des Congolais Unis), son parti politique.

A l’en croire, l’argent aurait circulé avant le scrutin. Il s’est réjoui toutefois du fait que les 8 députés CCU l’ont voté sans réserve. Il en a appelé publiquement à une réunion d’évaluation du partenariat entre le FCC et les regroupements politiques y affiliés.

Dorcas NSOMUE

Loading...

Autres titres

Nord-Kivu: Le budget de l’exercice 2020 a été jugé recevable par les élus provinciaux

Kabumba Katumwa

Le Chef de l’État a présidé la 13ème réunion du Conseil des Ministres.

Deo

RDC:Victime des accusations dans les tueries de Beni,l’ancien gouverneur Eugène Serufuli dément formellement son implication

Kabumba Katumwa

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus