congosynthese

Revue de presse kinoise de ce mardi 14 août 2018

’AVENIR titre : Joseph Kabila, grande vedette à Luanda ce 14 août 2018. Le quotidien de l’avenue Bas-Congo rappelle que l’évolution de la situation en République démocratique du Congo caractérisée par la désignation au dauphin du président Joseph Kabila Kabange, les accords signés dernièrement au Soudan du Sud pour la paix, mais aussi la situation politico-sécuritaire sur le continent occuperont ce mardi l’agenda des Chefs d’Etat dans la capitale angolaise, renseigne la source.

LA PROSPERITE s’exclame qu’après le choix du dauphin par Joseph Kabila. Luanda : un rendez-vous de vérité s’annonce ! Le quotidien de Mont-Fleury annonce que le Président de la République Démocratique du Congo, Joseph Kabila Kabange, est attendu ce mardi 14 août à Luanda devant ses homologues Africains, entre autres, Joao Lourenço, Paul Kagame, Museveni, Edgard Lungu, et autres, afin de mettre au clair la situation qui prévaut dans la région notamment, en RDC.

A coup sûr, poursuit le tabloïd, le Raïs devra parler à haute voix de l’évolution des élections prochaines au Congo-Kinshasa. Des stimuli se présentent sur sa présence, car c’était depuis le 17 juin dernier, qu’il était attendu, mais lui-même ne s’était pas présenté.

S’il y sera cette fois-ci, que dirait-il à ses homologues ? Va-t-il répondre à leur attente ?, se demande LA PROSPERITE. Car, souligne ce quotidien, ces présidents s’entendent à un discours verdict et de concession, c’est-à-dire, qu’ils attendent de Kinshasa un engagement ferme d’un non-report d’élections, à garantir la paix à son peuple en évitant des contradictions poignantes autour du processus électoral en cours.

FORUM DES AS ajoute : Sommet régional en Angola, Joseph Kabila attendu en vedette à Luanda. Le quotidien de Limete qui fait référence à ses diverses sources, note que le président de la République arrive ce mardi 14 août à Luanda pour prendre part à un sommet régional. Selon le ministre angolais des Affaires étrangères Manuel Agosto au cours d’une conférence de presse vendredi 10 août dernier, il sera question de rencontre d’analyser l’évolution de la situation en RDC, les accords signés au Soudan du Sud pour la paix mais aussi la situation politico-sécuritaire sur le continent.

Pour LES DEPÊCHES DE BRAZZAVILLE, Joseph Kabila attendu ce 14 août au Sommet régional à Luanda. Ce trihebdomadaire annonce quant à lui que Luanda sera sous les feux des projecteurs ce mardi à l’occasion du sommet régional qui réunira, autour du président angolais Joâo Lourenço, une belle brochette de ses pairs africains. C’est autant dire que le Soudan du Sud et la RDC seront au centre des préoccupations.

Le site CAS-INFO.CA écrit pour sa part que Luanda abrite un sommet régional sur la RDC et le Soudan du Sud, ce mardi. Il en découle que d’après les informations rapportées par Afrique.lalibre.be, l’annonce de la tenue de ce sommet a été faite, le weekend dernier par le Ministre angolais en charge des affaires étrangères, Manuela Agosto, au cours d’une conférence de presse. Selon la même source, ces assises visent à analyser l’évolution de la situation en RDC, les accords signés au Soudan du Sud pour la paix et aussi la situation politico-sécuritaire de la région.

Ce sommet qui intervient au lendemain de la visite de travail, à Luanda du Président Kabila, qui vient de désigner son dauphin, synonyme de son retrait du pouvoir, devrait se pencher également sur le processus électoral en cours, en RDC, lit-on dans le site CAS-INFO.CA.

Toujours concernant le Sommet régional sur la RDC et le Soudan du Sud, le site 7/7 titre : J. Kabila et 5 autres Chefs d’État attendus à Luanda le 14 août. Ce média en ligne cite Manuel Agosto, ministre angolais des Affaires Étrangères, qui a fait l’annonce dudit sommet. Il précise que les chefs d’État qui vont prendre part à ce sommet, devront globalement se pencher sur : 1. L’analyse de l’évolution de la situation en RDC ; 2. Les accords signés au Soudan du Sud pour la paix ; 3. l’évolution de la situation politique et sécuritaire en Afrique.

Selon le patron de la diplomatie angolaise Manuel Agosto, 6 chefs d’État devront normalement prendre part à ces assises. Il s’agit notamment de : – Ali Bongo du Gabon ; – Yoweri Museveni de l’Ouganda ; – Paul Kagame du Rwanda ; – Edgar Lungu de la Zambie ; – Joseph Kabila de la RDC ;– Denis Sassou Ngesso du Congo Brazzaville.

Rappelons par ailleurs que ce sommet intervient six jours après que le président de la République Jospeh Kabila ait choisi un dauphin pour la prochaine présidentielle. Ce qui signifie qu’il ne briguera pas de 3e mandat comme le voulaient certains cadres de la Majorité Présidentielle.

Raymond Okeseleke/MMC 

(Visited 2 times, 1 visits today)

Autres titres

Revue de presse du jeudi 13 décembre 2018

Deo

Revue de presse de mardi 11 décembre 2018.

Deo

Revue de presse du lundi 10 décembre 2018.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus