congosynthese

Revue de presse du vendredi 28 septembre 2018

 

Les journaux de Kinshasa parus ce vendredi reviennent sur la décision du gouverneur de la ville de Kinshasa qui a pris acte de la demande de l’opposition d’organiser un meeting samedi 29 septembre à Kinshasa.

Le meeting de l’opposition annoncé pour samedi 29 septembre devant le siège provincial du MLC, aura bel et bien lieu, renseigne Forum des As. Le gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, indique le journal, en a pris acte dans une correspondance datée de jeudi 27 septembre, en réponse à une lettre d’information, conjointement signée par des partis requérants.

On retient, pour l’essentiel, que le gouverneur de la ville a recommandé aux organisateurs de respecter le lieu et le timing du meeting, soit de 10 heures à 15 heures, mais aussi de se mettre d’accord avec le patron de la police pour l’encadrement de la manifestation, détaille Le Phare.

Selon le quotidien, Félix Tshisekedi et Vital Kamerhe, seront au nombre des orateurs du jour, de même qu’Eve Bazaiba, secrétaire générale du MLC.

Deux ans après le meeting mémorable d’Etienne Tshisekedi sur le même boulevard Triomphal au feu de l’impasse politico-électorale de 2016, rappelle La Prospérité, les opposants se retrouvent devant l’opinion ainsi que face au défi de mobiliser et électriser autant que le Rassemblement de l’opposition d’antan.

Les sujets à aborder sont plus que connus: la dynamique de l’unité de l’opposition née à la suite de la rencontre de Bruxelles de Bemba-Katumbi-Kamerhe-Félix-Muzito va crier d’une voix les exigences d’ores et déjà lancées çà et là, note le tabloïd.

Ce meeting a pour objectif, selon ses organisateurs, d’exiger des élections inclusives et le retrait de la machine à voter, fait remarquer Actualite.cd. L’opposition prévoit également, l’organisation des matinées politiques par chaque parti et chaque regroupement politique, à travers le pays, indique le site web.

Dans un autre registre, la presse kinoise commente la rencontre entre M. Mabaya et M. Bemba.

Jean-Pierre Bemba, candidat non qualifié à la présidentielle de 2018 et Jean-Philibert Mabaya de l’Arc-en-ciel du Congo (ACC), retenu dans la course pour le Palais de la nation se sont rencontrés à Bruxelles, rapporte Le Potentiel.

Les deux personnalités s’accordent sur des élections dans les conditions posées récemment par l’opposition, notamment sans la machine à voter et avec un fichier électoral crédible, détaille le quotidien.

Bemba et Mabaya restent convaincus que pour bien affronter le candidat FCC à l’élection présidentielle, il faut une opposition unie qui parle un seul langage, note Depeche.cd.

Après Bemba, indique Forum des As, Mabaya va rencontrer les autres ténors de l’opposition.


Autres titres

Revue de presse du mercredi 17 octobre 2018

Deo

Revue de la presse de ce mardi 16 octobre 2018

Deo

Revue de presse du lundi 15 octobre 2018

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus