fbpx
26.5 C
Kinshasa
août 14, 2020
congosynthese

Revue de presse du vendredi 22 mai 2020

La réponse du Premier ministre Sylvestre Ilunga à la question orale de l’honorable Jean Bakomito, sur la gestion de la crise sanitaire en RDC liée au coronavirus est largement commentée par les médias congolais.

Après avoir brossé le tableau de la situation socio-économique que traverse le pays pendant cette période de la pandémie à coronavirus, le chef du gouvernement a ensuite expliqué que son équipe fait face à la crise économique alors que les dépenses publiques accroissent suite à la prise en charge des personnes affectées par la maladie à coronavirus, rapporte Cas-info.ca.

« Face à la précarité du rythme de mobilisation des recettes publiques, votre Gouvernement n’a d’autre choix que de réduire le train de vie de l’État », a déclaré le premier ministre.

Pour Le Phare, la mise en œuvre de cette politique d’austérité sera spécifiée dans le «Collectif budgétaire» à déposer prochainement au parlement par le gouvernement. Concrètement, le budget initial adopté par les deux Chambres du Parlement pour l’exercice 2020, à hauteur de 11 milliards USD, analyse le journal, devrait subir une forte cure d’amaigrissement.

Pour traduire dans les actes la réduction du train de vie de l’Etat, les émoluments des ministres, sénateurs, députés nationaux, députés et ministres provinciaux, gouverneurs de provinces, mandataires publics devaient connaître des rabattements spectaculaires, conseille le quotidien.

D’ailleurs, comme le souligne Actualite.cd, la réduction du train de vie des institutions a demandé par la société civile et l’opposition dès le début de cette crise.

Cependant, précise le site web, Ilunga Ilunkamba n’a pas précisé quelle sera l’ampleur de cette mesure.

Il a juste ajouté qu’en vue « de faire face au spectre de la récession économique qui se profile à l’horizon, le Gouvernement a entrepris également l’élaboration d’un Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des effets de la Covid-19 (…) », conclut le portail.

Ce Programme multisectoriel d’urgence d’atténuation des effets de la Covid-19 qui s’articule autour de trois axes prioritaires, explique La prospérité.

Le tabloïd égraine les trois axes : la riposte, la surveillance au Covid-19 et le renforcement du système de santé à travers un projet holistique et efficace de prise en charge de la maladie ; le soutien à la stabilité macroéconomique et à la relance de l’économie à travers la mise en œuvre des mesures d’appui aux activités économiques indispensables et susceptibles d’atténuer le choc dû à la pandémie, d’encadrer les secteurs productifs ; et l’atténuation de risques et le soutien aux populations à travers des mesures et actions devant répondre aux besoins minima des populations pendant la période de crise.

Le Gouvernement envisage la confection de 15 millions de masques de protection individuelle à distribuer aux populations, note pour sa part 7sur7.cd.

Par ailleurs, le site web annonce le déploiement de plus de 4.000 relais communautaires dans les avenues des quartiers populaires de Kinshasa pour mener une communication de proximité afin d’encourager la population à respecter les gestes barrières.

Autres titres

Le Potentiel : « Kinshasa : une manifestation des vendeurs du Marché central fait trois morts »

Revue de presse du mercredi 20 mai 2020

Revue de presse du mercredi 13 mars 2020

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus