congosynthese

Revue de presse du vendredi 12 juillet 2019


Les journaux parus vendredi 12 juillet à Kinshasa commentent la nomination, par le président Félix Tshisekedi, de Freddy Matungulu, un des leaders de la plate-forme de l’opposition Lamuka, à un poste de la BAD.

« J’ai répondu favorablement à l’appel et souhaite dire ma gratitude au Président de la République », affirme Freddy Matungulu dans un communiqué, cité par Forum des As. La nouvelle a fait le tour de la toile. Le Président Félix Tshisekedi a désigné Freddy Matungulu pour occuper un poste à la Banque africaine de développement (BAD), selon le quotidien ; et le leader de Lamuka a accepté l’offre.

Cependant, Le Phare parle d’un coup dur pour Fayulu et Lamuka. Pour cette nomination, explique le quotidien, « Freddy Matungulu devient ainsi le représentant non seulement de notre pays mais aussi du Burundi, du Cameroun, du Congo/Brazzaville, de la République Centrafricaine et du Tchad à la BAD ». L’homme va siéger, en qualité d’administrateur, au sein de cette institution pendant trois ans, pour y assurer la défense des intérêts de la RDC et des cinq États « actionnaires », dont il est devenu le mandataire, explique le tabloïd.

Mediacongo.net renchérit : «Freddy Matungulu nommé par Félix Tshisekedi à la BAD». Mais, la plus grande préoccupation de ce media en ligne, c’est que la plateforme Lamuka vient encore de perdre un de ses fondateurs. Car avec cette nomination, explique le média, impossible pour Freddy Matungulu de prendre la tête du présidium de Lamuka que devait lui céder à la fin de ce mois Moïse Katumbi. Après le départ d’Antipas Mbusa Nyamwisi, qui a déjà rejoint Kinshasa pour soutenir la démarche de Félix Tshisekedi, il s’agit donc, conclut le portail, d’un nouveau coup dur pour cette plateforme de l’opposition.

Hommages de Matungulu à Tshisekedi et adieux à Lamuka, après sa désignation comme administrateur à la BAD par le président, écrit 7sur7.cd. Porté à la BAD par Tshisekedi, rélèveActualité.cd, Matungulu affirme prendre ses distances avec Lamuka.

Ainsi, au-delà des antagonismes politiques, souligne Le Potentiel, Tshisekedi propulse Matungulu à la BAD. Le quotidien annonce par ailleurs que la réunion du présidium de Lamuka est repoussée au 24 juillet. Une rencontre qui doit désormais regrouper autour de Moïse Katumbi, les quatre leaders de Lamuka, à savoir Martin Fayulu, Jean-Pierre Bemba, et Adolphe Muzito.

Loading...

Autres titres

Revue de presse du vendredi 19 juillet 2019

Deo

La revue de la presse de ce mercredi 17 juillet 2019

Deo

Revue de presse du mardi 16 juillet 2019

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus