congosynthese

Revue de presse du mercredi 25 juillet 2018

La sortie médiatique de Jean-Pierre Bemba mardi à Bruxelles fait la Une des journaux parus à Kinshasa mercredi 25 juillet.

Du mercredi 25 juillet au 8 août, date de la clôture du dépôt des candidatures à l’élection présidentielle ainsi qu’aux élections législatives nationales, la curiosité de tous va se focaliser sur les aspirants à la fonction présidentielle, annonce Le Phare.  A ce stade, les présidentiables déjà investis par leurs partis ou regroupements politiques s’appellent Moïse Katumbi (Ensemble), Félix Tshisekedi (UDPS et Alliés), Jean-Pierre Bemba (MLC et Alliés), Martin Fayulu (Ecidé), etc. Bien que n’ayant pas encore reçu l’onction officielle de son parti, le Palu, Adolphe Muzito a déjà annoncé ses ambitions pour la magistrature suprême, largement soutenu dans sa démarche par la « base » interne et la « diaspora ».

Muet jusque-là sur son avenir politique, Joseph Kabila, le président sortant, est pressenti, par l’opinion tant nationale qu’internationale comme candidat à sa propre succession ; au vu de la pré-campagne électorale que des cadres de la MP (Majorité présidentielle) et du FCC (Front Commun pour le Congo) battent autour de sa personne, estime le quotidien.

Actualite.CD rapporte pour sa part que Jean-Pierre Bemba plaide pour une candidature unique de l’opposition et se dit prêt à se désister au profit de celui qui sera choisi. « On n’a pas beaucoup de temps. J’espère rentrer au pays d’ici au 1er août. J’espère rencontrer les opposants. Nous n’avons pas le droit pour ce pays et pour ce peuple de nous diviser », a affirmé M. Bemba, cité par ce média en ligne.

Le président du MLC a, une fois de plus, déclaré son intention de remporter l’élection présidentielle prévue en décembre 2018. Il a d’ailleurs a présenté aux journalistes à Bruxelles des documents qui, dit-il, contiennent son programme élaboré à partir de la prison.

A ce sujet, 7/7.CD met en exergue ces propos de Jean-Pierre Bemba : « Le président Kabila ne peut plus se présenter. La constitution est claire et j’ai toujours entendu qu’elle serait respectée. Si ce n’était pas le cas, ce serait un désastre pour le pays ».

Forum des As évoque la désignation de Félix Tshisekedi comme candidat à la présidentielle désigné par l’UDPS Kibasa. « Ce choix a été motivé par la volonté d’Augustin Kibassa et de Félix Tshisekedi d’unifier l’UDPS », précise le quotidien.

L’éditorialiste du même quotidien analyse par ailleurs les changements de la donne politique congolaise qu’entrainerait le retour annoncé pour le 1er du candidat Jean-Pierre Bemba. « L’homme, qui rentre dans son pays, est intrinsèquement différent de tous les autres ex-geôliers rd congolais de la CPI. D’abord, Jean-Pierre Bemba est à la tête d’un des principaux partis de l’Opposition », écrit le journal avant d’ajouter : « Du fait de longues années d’embastillement entre les quatre murs de Scheveningem à La Haye et surtout à la faveur de son acquittement quasi miraculeux, l’ancien Vice-président est auréolé de l’image de martyr. Une image politiquement rentable ».

De son côté, Le Potentiel annonce aussi le retour au pays d’un autre candidat déclaré, Moïse Katumbi, pour la semaine prochaine. La nouvelle a été annoncée par son avocat, Me Eric Dupont Moretti, dans une conférence de presse qu’il a donnée à Paris, selon le journal. Mais aucune précision de date n’a été donnée. Toutefois, sur base des derniers éléments du dossier Katumbi à sa disposition, son avocat conclut que plus rien ne saurait faire obstacle au retour au bercail, du chairman du TP Mazembe, poursuit le tabloïd.


Autres titres

Revue de presse du mardi 23 octobre 2018

Deo

Revue de presse de ce lundi 22 octobre 2018

Deo

Revue de presse du vendredi 19 octobre 2018

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus