congosynthese

Revue de presse du mercredi 22 avril 2020.

La question de la poursuite ou non de l’année scolaire et la rencontre entre le Président Félix Tshisekedi et son prédécesseur, Joseph Kabila, sont au menu de la presse congolaise mercredi 22 avril 2020.

L’année scolaire 2019- 2020 ne sera pas « blanche » en République démocratique du Congo, en dépit de la suspension des cours depuis plus d’un mois et de la prorogation de l’état d’urgence pour, dans un premier temps, une période de 15 jours, avec risque de « glissement » sans limitation, renseigne Le Phare.

De la réunion tenue mardi 21 avril par le ministre de l’Enseignement Primaire, Secondaire et Technique, Willy Bakonga, le quotidien apprend que le temps déjà perdu et à perdre dans le cadre des mesures préventives de la propagation du coronavirus, serait minutieusement comptabilisé par des « experts » de l’ESPT, qui auraient déjà réfléchi aux options à lever, le moment venu, pour rattraper les heures de cours perdues et finir l’année scolaire 2019-2020 conformément aux normes.

A ce sujet, Dépêche.cd fait remarquer que des efforts sont parfois fournis avec des cours sur des chaînes locales de télévision. Mais, les coupures d’électricité ne facilitent le suivi de ces leçons. Au regard de cette situation, les cours en ligne seraient une option, mais quelques parents se plaignent là aussi de la cherté des mégas et de la connexion. Ou encore du manque d’électricité pour la recharge des téléphones.

Si l’on n’y prend garde, la reprise des cours sera un autre problème après le confinement. Parce qu’il faudra remotiver les enfants et leur redonner goût à l’école et l’apprentissage sans parler des enfants qui auront aussi perdu le rythme, craint le média en ligne.

Parlant toujours du Coronavirus mais sous un autre angle, Actualité.cd annonce 10 nouveaux guéris et 9 cas confirmés. Selon le bulletin quotidien du Secrétariat de la riposte, la RDC totalise 359 cas confirmés dont 45 guéris et 25 morts.

Au regard de ce chiffre, le nombre de cas de guérison est passé à 45, ajoute Actu-30.info qui indique que 190 patients sous traitement dans les hôpitaux ou hors structures sanitaires, sont en bonne évolution.

Avec sa courbe graphique, Zoom-eco.net démontre que le taux de guérisons hausse de 1,4% et celui de létalité baisse de 1,1%. Cela signifie que le nombre de décès est resté stable alors que celui des guérisons poursuit sa montée en flèche.

Covid-19 : Kabila et Tshisekedi en parlent

7sur7.cd s’intéresse quant à lui à la rencontre, mardi 21 avril 2020 à la résidence présidentielle de la Cité de la Nsele, entre le chef de l’État Félix Antoine Tshisekedi Tshilombo et son prédécesseur Joseph Kabila Kabange.

L’ancien président de la RDC, Joseph Kabila, et l’actuel, Félix Tshisekedi manifestent toute leur compassion pour la centaine de Congolais qui sont infectés à l’heure actuelle, et qui, se retrouvent dans des structures hospitalières pour des soins appropriés, écrit le portrail.

Préoccupés par les dégâts désastreux de la maladie à la fois pour les personnes contaminées et sur le plan économique, Joseph Kabila et Félix Tshisekedi ont pris l’engagement de se concerter régulièrement pour evaluer l’évolution de la riposte, complète Cas-info.ca

Dans le registre politique, La Prospérité se focalise sur le désaccord fréquent de Jean-Marc Kabund A Kabund, 1er Vice-président de l’Assemblée nationale, avec sa cheffe hiérarchique.

Président national a.i de l’UDPS, parti présidentiel, Kabund est aujourd’hui plus que jamais sur une chaise éjectable du bureau de cet organe délibérant. Oui, en effet, cet élu du Mont-amba ‘’n’arrive pas à faire un distinguo entre le militantisme et le sens de responsabilité qu’oblige son rang’’, lui reproche son collègue Jean-Jacques Mamba du MLC qui, plus est, exige sa démission.

Advertisements

Autres titres

Revue de presse du vendredi 22 mai 2020

Deo

Revue de presse du mercredi 20 mai 2020

Deo

Revue de presse du mercredi 13 mars 2020

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus