congosynthese

Revue de presse du mardi 30 octobre 2018   

La presse de Kinshasa, ce matin, revient, sur la remise, par le gouvernement, du matériel logistique à la CENI, pour lui permettre de déployer les kits électoraux.

Le gouvernement de la RDC a mis lundi 29 octobre à la disposition de la Commission électorale nationale indépendante (CENI) un important lot de matériel logistique pour les élections du 23 décembre 2018, au cours d’une cérémonie organisée en deux temps, d’abord au siège de la CENI dans la commune de la Gombe, ensuite à l’aéroport de Ndjili, rapporte l’Agence congolaise de presse.

Ce matériel est constitué de 150 camions de type Kamaz réceptionnés à Kinshasa, 135 camions à recevoir dans les villes de la partie Est du pays, 171 Pick-Up, 1 800 motos, 1 avion Iliouchine-76, 1 DC-8, 3 Boeings-727, 1 Boeing-737, 2 Antonov 72 adaptés à des pistes d’accès difficile, 1 Boeing-737 passagers, 5 hélicoptères d’une capacité d’une tonne et demie et 2 hélicoptères de supervision, détaille l’agence.

Avec cette dotation, indique L’Avenir, le gouvernement a accompli sa part. Le processus électoral qui était irréversible est devenu inarrêtable et il n’y a plus des raisons pour ne pas aller aux élections, anticipe le journal.

Pour Forum des As, la remise de ce matériel prouve que l’engagement du gouvernement congolais de prendre totalement en charge, l’organisation du processus électoral en cours, est loin d’être une simple déclaration d’intention.

Grâce au matériel roulant et volant présenté lundi 29 octobre 2018 au siège de la CENI et à l’aéroport de N’djili, le déploiement des kits électoraux devrait commencer, renseigne Actualite.cd qui reprend les propos du président de la CENI.

Le Potentiel qui parle du show de la CENI à travers la présentation du matériel roulant et volant, constate que jusqu’au bout, le gouvernement, qui a longtemps clamé sa souveraineté dans la conduite du processus électoral, a décidé de passer à l’acte.
Cependant, note le quotidien, il y a encore du chemin à parcourir. Après cette exhibition en grande pompe, le grand défi reste à déployer ce matériel sur l’ensemble de circonscriptions prévues dans la cartographie électorale. Autant dire que le plus dur est à venir, conclut le quotidien.

Pour Augustin Kabuya, secrétaire général adjoint chargée de la communication de l’UDPS, la remise officielle par le gouvernement du matériel logistique à la CENI est une mise en scène pour plaire à l’opinion tant nationale qu’internationale, rapporte Cas-info.ca. Pour ce cadre de l’UDPS, indique le site web, son parti n’attend que les élections.

6828 machines à voter attendus ce mardi 

Forum des As rapporte qu’un premier lot de 6 828 machines à voter est attendu au port de Mombasa, au Kenya, ce mardi 30 octobre. Par ailleurs, le navire transportant le deuxième lot composé de 13.586 machines à voter, accostera au même port le 7 novembre prochain, ajoute le quotidien qui cite Corneille Nangaa.

Sur les 44 699 machines à voter attendues au port de Dar-Es Salam, le premier lot de 35 861 de cet outil informatique est déjà arrivé, renseigne La Prospérité. Les 8 838 machines restantes arrivent samedi 3 novembre, note le quotidien qui consacre une page entière à une réflexion sur les conséquences d’un éventuel abandon de la machine à voter.


Autres titres

Revue de presse du mardi 13 novembre 2018.

Deo

Revue de presse congolaise du lundi 12 novembre 2018.

Deo

Revue de presse du vendredi 9 novembre 2018 

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus