congosynthese

Revue de presse du mardi 28 avril 2020.

 

La presse congolaise s’intéresse particulièrement à la politique et à la santé. La question de la mise en place et affectation des secrétaires généraux, le Covid-19 ainsi que la dépréciation du franc congolais sont au menu des sujets que la presse congolaise aborde mardi 28 avril 2020.

Dans une lettre adressée à la Ministre de la Fonction publique, le Professeur Kolongele Eberande, Directeur du cabinet adjoint du Chef de l’Etat, Félix Tshisekedi, a demandé à la Ministre Yollande Ebongo de rapporter son Arrêté concernant la mise en place et l’affectation des Secrétaires généraux de l’Administration publique, renseigne La Prospérité.

D’après lui, ledit Arrêté viole la Constitution et l’instruction en vigueur de Félix Tshisekedi, sur interdiction de procéder aux mouvements du personnel de l’administration publique. «Il ressort de sa lecture et des élements en notre possession que ledit Arrêté n’a pas respecté scrupuleusement les prescrits de l’article 81, alinéa 1er , point 4 de la Constitution de la République Démocratique du Congo ainsi que certaines dispositions légales», écrit-il à la Ministre de la Fonction publique.

Dans l’affectation des Secrétaires généraux, «le Dircaba du Chef de l’Etat a outrepassé ses limites», affirment des proches de Yolande Ebongo, ministre de la Fonction publique, sur les colonnes de Dépêche.cd

Selon quelques ministres qui ont requis l’anonymat, le Dircaba de Felix Tshisekedi, même s’il affirme avoir reçu l’instruction du Chef de l’Etat, EBERANDE  devrait s’adresser d’abord au Premier ministre, chef du gouvernement. Pour eux, cette lettre est de nul effet. Un énième couac FCC-CACH, estime le média en ligne.

7sur7.cd revient sur le sujet de Covid-19 et indique qu’à Binza Météo, 10 cas confirmés refusent d’être évacués.

Le comité multisectoriel de riposte assure que les équipes de la sécurité sont en cours de négociation afin de briser cette résistance constatée dans cette partie de la commune de Ngaliema.

Entre temps, la maladie à Coronavirus gagne du terrain en République démocratique du Congo. Après le Haut-Katanga qui a enregistré son premier cas le vendredi dernier, le Kongo Central vient de compter ses deux premiers cas ce lundi 27 avril 2020, ajoute Actu-30.info.

Au total 12 cas ont été enregistrés au Congo-Kinshasa. Parmi ces nouvelles infections, 10 ont été confirmées à Kinshasa et 2 au Kongo Central, renseigne-t-il, avant de signaler que le cumul est passé à 471 cas.

Le Coronavirus a aussi sécoué le monde de football, paralysé pendant près de deux mois, rappelle Factuel.cd

Le média en ligne informe que c’est dans cette optique que la Fédération Internationale de Football Association ( FIFA ) a octroyé une enveloppe de 500 000 USD à chaque fédération du monde.

Le mea culpa de Christian Malard

Lors de ma chronique dans nos journaux de la semaine dernière, j’ai tenu des propos qui ont heurté, je le comprends, le Président Tshisekedi et le Président Kabila, ainsi que le peuple de la RDC. Alors vous savez, c’est malheureux à dire, mais c’est comme ça. Il y a des fois, hélas, malheureusement, où les paroles peuvent dépasser la pensée. Ça a été le cas. Des propos que relaient Forum des As.

Et Congoprofond.net de poursuivre : « J’espère vraiment que l’avenir nous permettra d’avancer en toute solidarité, sérénité et dans le respect mutuel et avec une meilleure compréhension de ma part ».

La Présidence accepte les excuses de Malard et l’invite à visiter prochainement la RDC, écrit Cas-info.ca

« Excuses acceptées à Christian Malard que nous invitons par ailleurs à venir prochainement en RDC constater que depuis l’avènement du Président Tshisekedi au pouvoir : Plus de prisonniers politiques, liberté de la presse, décrispation politique, indépendance de la justice, État de droit en marche », a fait savoir Tina Salama sur son compte Twitter.

Zoom-eco.net se penche sur les raisons de la dépréciation du franc congolais sur le marché de change. Si à l’interbancaire la semaine s’est clôturée avec un taux de 1 772 CDF pour 1 USD, au parallèle le taux de change appliqué ce week-end a franchi la barre de 1 810 CDF pour 1 USD.

Parmi les causes, le média en ligne évoque la rareté des dollars américains (USD). Tout part de la légère dépréciation du franc congolais qui se justifie par la hausse de la demande de devises et une contraction de l’offre.

L’administrateur du territoire de Djugu, Adel Alingi Makuba a suspendu quatre autres chefs coutumiers de son entité pour leur présumée complicité avec les miliciens de CODECO actifs dans cette partie du pays depuis fin 2017, renseigne Actualité.cd

Advertisements

Autres titres

Revue de presse du vendredi 22 mai 2020

Deo

Revue de presse du mercredi 20 mai 2020

Deo

Revue de presse du mercredi 13 mars 2020

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus