congosynthese

Revue de presse du mardi 20 novembre 2018.

La presse congolaise s’intéresse mardi 20 novembre à la présentation du programme du candidat du Front commun pour le Congo (FCC) à la présidentielle, Emmanuel Ramazani Shadary.

Il aligne un budget évalué à 86 milliards USD échelonné sur 5 ans. Il a insisté sur le fait que le vrai défi n’est pas celui de l’inexistence de ressources financières, mais la capacité du gouvernement congolais à les mobiliser et à les canaliser vers le trésor public, indique L’Avenir.

Contrairement à d’autres programmes présentés jusque-là par l’opposition et qui ressemblent à du vent ou à de la poudre aux yeux, celui du FCC est battu sur du solide, estime le journal. Il tire sa force des atouts de la République démocratique du Congo et du génie créateur des Congolais, fait remarquer le quotidien. Pour ce journal, ce programme n’est pas l’expression de la volonté des autres ni des impérialistes ; mais relève des problèmes et des défis propres aux Congolais et que Ramazani Shadary, une fois qu’il aura les suffrages des Congolais, se chargera de réaliser.

Cas-info.ca ajoute que ce programme est fondé sur quatre axes, à savoir le renforcement de l’autorité de l’Etat sur toute l’étendue du territoire national et la bonne gouvernance, la création d’une économie dynamique et compétitive, la lutte contre la pauvreté et la réaffirmation du rôle géostratégique de l’Etat.

Ces 4 axes stratégiques constituent des actions mobilisatrices donnant lieu à plusieurs projets de référence qui seront déclinés par le gouvernement. Ces axes fixent le cadre pour cheminer de manière adéquate vers l’émergence 2020 puis vers le statut développé 2030 avec un budget évalué pour les cinq prochaines années à plus ou moins 86 milliards de dollars américains… », renchérit Actualité.cd, qui cite Emmanuel Ramazani Shadary.

Il affirme qu’il va poursuivre la bataille entamée par Joseph Kabila pour assoir son action. Il projette aussi de créer 100 000 emplois au cours de son premier mandat, une fois élu.

Il s’investira également dans tout ce qui, normalement, concerne un Etat moderne. L’amélioration du social, l’économie et les questions politiques et sécuritaires, mentionne-t-il, n’échapperont pas à l’ordre des priorités de ses priorités, complète La Prospérité.

Pour l’Agence congolaise de presse, le candidat Shadary se focalise sur la valorisation de l’homme congolais dans son programme d’action.

Une valorisation qui passe notamment par l’amélioration du salaire des fonctionnaires de l’Etat, la lutte contre la pauvreté et l’accès aux besoins sociaux de base, en ayant un budget prévisionnel de 22.5 milliards de dollars USD.  Emmanuel Shadary compte également amorcer certaines réformes notamment dans le secteur de l’éducation nationale avec en toile de fond, l’effectivité de la gratuité de l’enseignement primaire et la restauration de la bourse d’études au niveau universitaire, fait valoir l’ACP.

C’est donc un pari de la dignité humaine que se fixe Emmanuel Ramazani, note Forum des As.

« Je veillerai à ce que toute forme de violence, le règne du clientélisme, l’abus du pouvoir, l’impunité, la corruption, la fraude à tous les niveaux par des personnes physiques ou morales, étrangères et congolaises, soient strictement sanctionnés conformément aux lois des républiques », a fait savoir le dauphin de Joseph Kabila, cité par le tabloïd.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Autres titres

Corneille NANGAA supervise le convoi des fiches des résultats et PV vers l’intérieur du pays.

Deo

Présidentielle : le FCC accuse Tshisekedi d’inciter à la violence après son appel à contester les résultats si « Shadary est proclamé vainqueur »

Deo

Kikwit: Martin Fayulu s’engage à développer la RDC s’il est élu président

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus