congosynthese

Revue de presse du jeudi 13 février 2020.

Les quotidiens et journaux de la presse kinoise.

Deux sujets phares ont retenu l’attention de la presse congolaise parue jeudi 13 février 2020. Il s’agit de l’interpellation de l’ancien administrateur général de l’ANR et de l’accord de partenariat entre la RDC et les Etats-Unis, dans le cadre de l’investissement de General Electric.

Qui l’aurait cru il y a quelque temps ? s’interroge Le Phare, qui s’étonne que l’ancien Administrateur général de l’Agence nationale de renseignements (ANR) sous le régime de Joseph Kabila, Kalev Mutondo, ait été interpellé mercredi 12 févier 2020 à l’aéroport international de N’djili et emmené au siège de l’ANR où il a subi un long interrogatoire avant d’être relâché.

Selon le tabloïd, son interpellation serait liée à la sûreté de l’Etat. Le concerné revenait d’un voyage dans un pays africain, où son séjour et différents mouvements auraient été jugés suspects par la sécurité extérieure de la République démocratique du Congo. Raison pour laquelle, il a été immédiatement interpellé à sa descente d’avion parce que la sûreté de l’Etat devrait s’assurer du but du déplacement extérieur qu’il venait d’effectuer ainsi que de différentes activités qu’il a menées.

Mais Congoprofond.net affirme que son interpellation est plutôt liée à une détention illégale d’un passeport diplomatique.

Après son interpellation et plusieurs heures d’audition dans les locaux des services des renseignements, Kalev Mutond, a quitté l’ANR, informe Actualité.cd, qui rappelle qu’il avait été interpellé mercredi 12 février 2020 en début d’après-midi par la Direction générale de migration (DGM) à l’aéroport de Nd’jili à Kinshasa.

Faux, rétorque Kalev Mutond, qui dément son interpellation à l’ANR. « Je suis chez moi, en train de préparer les obsèques de mon propre beau-frère, je n’ai pas été interpellé », a dit à la presse l’ancien chef de l’ANR. Des propos que reprend Cas-info.ca

Accord RDC-USA

La première pierre du come-back des grands investissements américains en RD Congo vient d’être posée, mercredi 12 février 2020. Un Mémorandum of understanding a été signé par General Electric d’abord avec le ministère des Ressources hydrauliques et électricité, ensuite avec le ministère de la Santé, renseigne Zoom-eco.net

En effet, la signature de ce protocole d’accord s’inscrit dans le cadre du Partenariat privilégié pour la paix et la prospérité (PP4PP) lancé en avril 2019 entre la RDC et les États-Unis d’Amérique, explique le média en ligne.

L’Agence congolaise de presse (ACP) indique qu’il s’agit de l’investissement américain le plus important en RDC pour un montant de plus d’un milliard de dollars américains, a déclaré à la presse Peter Pham, envoyé spécial des États-Unis d’Amérique pour les Grands lacs, qui a assisté à cette cérémonie, accompagné de l’ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer.

Concrètement, cet accord ouvre la voie à des discussions pour identifier des besoins et les secteurs clés dans lesquels General Electric peut intervenir et investir plusieurs millions de dollars, précise Politico.cd

« Nous espérons que ce partenariat pourra ouvrir une nouvelle ère où nous pouvons aider les populations congolaises en améliorant les infrastructures dans le domaine de santé, mais également dans l’énergie », ajoute le représentant de General Electric.

Pour ce qui est du protocole d’accord signé entre la RDC et cette firme américaine, l’envoyé spécial des Etats-Unis pour la région des Grands lacs, Peter Pham a laissé entendre qu’il couvre plusieurs secteurs dont ceux de la santé, l’énergie, l’éducation et autres commerciaux, renchérit La Prospérité.

Selon le quotidien qui cite le diplomate américain, le gouvernement et le peuple américain sont les plus contributeurs en RDC dans les domaines de la santé, de lutte contre Ebola. Et dans le domaine de l’éducation, plus de mille écoles en RDC sont soutenues par des subventions américaines.

Peter Pham affirme que son pays continue de considérer, comme défis à relever par le Président congolais pour concrétiser le changement de gouvernance, la lutte contre la corruption et l’impunité, l’amélioration du climat des affaires et le retour d’une paix durable à l’Est du pays, complète Le Phare.

Le quotidien fait remarquer que le document a été signé, pour la partie congolaise, par les ministres Eteni Longondo de la Santé publique et son collègue des Ressources Hydrauliques et Electricité, Eustache Muhanzi Mubembe, tandis que General Electric était représentée par George Njenga. La cérémonie de signature avait pour témoins le Président de la République, Félix Antoine Tshisekedi, l’Envoyé spécial des USA dans les Grands Lacs, Peter Pham, ainsi que l’ambassadeur américain en RDC, Mike Hammer.

Dans le volet social, Forum des As écrit que le gouvernement se penche sur les revendications des magistrats afin de désamorcer la grève déclenchée le lundi dernier.

Des grévistes interrogés à l’issue de la réunion, se disent satisfaits de l’évolution des discussions avec le Vice-premier ministre de la Justice Tunda. Ils ont émis le vœu de voir ces discussions aboutir le plus rapidement possible, afin de permettre aux parquets et juridictions du pays de continuer à fonctionner normalement.

En sport, c’est une mauvaise nouvelle pour les férus du ballon rond qu’annonce le président de la Fédération Congolaise de Football Association (FECOFA), Constant Omari Selemani : la fermeture imminente du stade des martyrs avant les éliminatoires du mondial Qatar 2020, écrit 7sur7.cd.

« Le stade des martyrs est parmi les 3 stades africains à fermer. Il ne répond à aucune norme d’un stade moderne (…) Aujourd’hui, la FIFA exige la surface de jeu hybride ou naturelle. La dernière coupe du monde en Russie s’est jouée sur un terrain hybride. Et toutes ces informations ont été mises à la disposition du premier ministre. Malheureusement, les finances n’ont toujours pas été débloquées », a-t-il rappelé.

Advertisements

Autres titres

Revue de presse du vendredi 22 mai 2020

Deo

Revue de presse du mercredi 20 mai 2020

Deo

Revue de presse du mercredi 13 mars 2020

Deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus