congosynthese

Revue de presse de mercredi 5 décembre 2018

 

Les quotidiens de Kinshasa sont revenus mercredi 5 décembre sur la campagne électorale, notamment celle menée par les candidats à la présidentielle, qui tiennent d’abord àconquérir l’Est du pays.

Avec 18.285.927 électeurs valides, soit 45,38% du corps électoral convoqué pour les scrutins du 23 décembre 2018, les provinces de l’Est vont peser de tout leur poids dans la conquête du siège présidentiel, écrit Le Potentiel.

« C’est ce qui explique la ruée vers l’Est des trois candidats présidents de la République en lice, à savoir Félix Tshisekedi du Camp du changement, Ramazani Shadary du FCC et Martin Fayulu de Lamuka. Dompter cette partie du pays équivaudrait à s’ouvrir les portes du Palais de la nation », conclut le journal.

La Prospérité fait alusion aux promesses faites mardi à Goma, par le duo Felix Tshisekedi-Vital Kamerhe, à moins de vingt jours de laprésidentielle. Monts et merveilles, note le quotidien, en s’interrogeant s’il s’agit de bonnes «stratégies ou mauvaise carte». « Une fois élu, Félix Tshisekedi, lors de son meeting populaire d’hier, a promis d’établir son QG à Goma, chef-lieu du Nord-Kivu, jusqu’à ce que l’insécurité, devenue généralisée dans la partie Est de la RD. Congo, ait été totalement éradiquée », rapporte le tabloïd.

Dans la même lancée, L’Avenir titre : «Candidat n°13, Shadary fait une démonstration de force à Gbadolite et à Gemena, dans le grand Equateur». Une étape, entamée après celle du Grand Katanga où il a récolté un franc succès, juge le quotidien qui estime que Ramazani Shadary a manifesté sa volonté d’améliorer le vécu quotidien de la population et de combattre beaucoup de fléaux qui empêchent la maximisation des recettes publiques.

Avant de quitter Gbadolite pour Gemena, Ramazani Shadary a promis la réhabilitation du barrage de Mobayi Mbongo, précise Forum des As. Le candidat du FCC a évoqué les défis de chacune des provinces du Nord et du Sud-Ubangi. « Eau, électricité, routes de desserte agricole, scolarité des enfants du primaire, désenclavement de certains coins de ces deux provinces…tout rentre dans le cadre des axes majeurs de mon programme quinquennal », a déclaré le candidat numéro 13, sollicitant à cet effet les suffrages des populations locales pour matérialiser ses engagements.

« RDC-Présidentielle : Fayulu attendu ce matin à Beni », annonce pour sa part Actualite.cd. Mais, poursuit le média en ligne, l’avion loué pour l’occasion n’a pas encore quitté Kinshasa. L’équipe de campagne de la coalition Lamuka se veut prudente. « On ne sait avec nos autorités. On sera totalement rassuré quand l’avion va décoller », confie un cadre de cette coalition.

(Visited 14 times, 1 visits today)

Autres titres

Revue de presse du jeudi 13 décembre 2018

Deo

Revue de presse de mardi 11 décembre 2018.

Deo

Revue de presse du lundi 10 décembre 2018.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus