congosynthese

Revue de presse de ce vendredi 12 avril 2019

 

Après le déroulement de l’élection des gouverneurs, l’heure est aux réactions dans différents camps politiques.

Cas-info.ca note qu’au lendemain de son échec à l’élection du gouverneur de Kinshasa, Laurent Batumona s’interroge sur l’importance du partenariat entre le Front Commun pour le Congo (FCC) et Cap pour le Changement (CACH).

Ce média rapporte les propos du candidat malheureux au poste du gouverneur de Kinshasa qui estime qu’”il n’y a plus d’accord entre le FCC et CACH.”

“Le président de la République Félix Tshisekedi doit recadrer cet accord”, a-t-il selon Cas-info.ca. A Kinshasa, c’est le candidat du FCC, Gentiny Ngobila, qui a triomphé avec 29 voix, loin devant Laurent Batumona, pourtant pressenti au perchoir, mais qui n’a obtenu que 12 voix.

Sur ce même chapitre des réactions, Congoprofond.net indique qu’après sa razzia aux élections des gouverneurs, le FCC demande aux élus de travailler en “parfaite harmonie” avec Félix Tshisekedi et le gouvernement qui va sortir.

Néhémie Mwilanya Wilondja, coordonnateur du FCC s’est félicité des victoires obtenues une fois de plus par son camp dans la majorité des provinces de la RDC.

Pendant ce temps dans le Haut-Katanga, un candidat malheureux décide d’aller en justice pour faire annuler l’élection du gouverneur de cette province. Actualité.cd rapporte que Jean-Claude Muyambo a déposé jeudi 11 avril à la cour d’appel de Lubumbashi sa requête en annulation de l’élection de Jacques Kyabula comme gouverneur du Haut-Katanga, suivant les résultats proclamés par la CENI.

« Ce que vous êtes en train de faire n’est pas correct [allusion faite à ce qu’il considérait comme une forme de corruption en pleine élection]. Arrêtez cette mise en scène. Il est grand temps. Vous pensez qu’on va être vos esclaves ? Vous vous trompez », s’était exclamé Muyambo pendant le vote dans une vidéo qui est devenue virale sur les réseaux sociaux en RDC, indique Actualité.cd.

« J’irai jusqu’au bout pour que Justice soit faite », a annoncé Jean-Claude Muyambo sur son compte Twitter repris par Cas-info.ca.

Le site note également qu’après ce scrutin, Gabriel Kyungu wa Kumwanza a dénoncé la corruption. Selon ce dernier cité par Cas-info.ca, « chaque député provincial était accompagné par un autre membre de leur parti pour voir pour qui il a voté. C’est ça la corruption », a-t-il indiqué à la presse.

L’autre sujet qui intéresse les médias est celui du conseil supérieur de la défense que le président de la République Félix Tshisekedi va tenir ce vendredi à Lubumbashi.  C’est un choix qui se justifie par la persistance des violences enregistrées ces derniers temps dans la capitale du Haut-Katanga, affirme Abraham Lwakabuanga, Directeur de la presse présidentielle cité par ce Cas-info.ca.

L’Agence Congolaise de Presse (ACP) illustre ces violences par cette opération des bandits de grand chemin qui ont une fois de plus réussi à semer la peur et la désolation dans de nombreuses familles de la ville de Kasumbalesa, à la frontière entre la RDC et la Zambie.

Selon l’ACP, d’importantes sommes d’argent et plusieurs biens de valeur ont été emportés dans un cambriolage de porte-à-porte dans la cellule Hewa Bora, quartier Nkombo, où plus de vingt familles ont été visitées par  des criminels, qui ont tout emporté sur leur passage.


Autres titres

Revue de presse du mardi 23 avril 2019

Deo

Revue de presse du lundi 22 avril 2019

Deo

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus