congosynthese

Revue de presse congolaise du jeudi 22 novembre 2018.

Le lancement de la campagne électorale et le retour de Martin Fayulu, candidat commun de l’opposition, sont les principaux sujets commentés par la presse congolaise jeudi 22 novembre 2018.

A l’Hémicycle du Palais du peuple, devant les députés, sénateurs et autres parties prenantes au processus électoral, le chef de la Commission électorale, Corneille Nangaa, a déclaré, en peu de mots, ouverte la campagne électorale sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo (RDC), rapporte La Prospérité.

Mais une chose reste à préciser : cette campagne est entrée en vigueur, de manière effective, aujourd’hui jeudi 22 novembre 2018 à minuit et, elle prendra fin, le vendredi 21 décembre à minuit tapant, ajoute le quotidien.

Corneille Naanga, président de la CENI, s’est appesanti sur les accréditations des témoins de partis politiques, des journalistes ainsi que des observateurs électoraux, complète Actualité.cd

Il a aussi appelé les acteurs à capitaliser ce mois de communion avec la base en suivant les recommandations tracées par la CENI, notammentla maîtrise du cadre juridique du processus électoral, la connaissance des agrégats électoraux de sa circonscription, le choix, l’accréditation etla formation des témoins, l’animation de la campagne et convaincre les autres à voter.

Forum des As s’intéresse au retour du candidat commun de l’opposition, Martin Fauylu, « porté en triomphe par les partisans de la plateforme LAMUKA ».

Selon le journal, c’est une véritable démonstration de force pour ce regroupement politique qui a mobilisé plusieurs milliers de militants pour le retour du candidat commun du bloc des cinq de Genève. « Un pari gagné », conclut le quotidien.

Martin Fayulu a eu droit à un bain de foule qui conforte désormais son statut de sérieux prétendant au trône présidentiel, fait remarquer Le Potentiel.

Son retour à Kinshasa est un test réussi. Ses adversaires doivent se tenir prêts pour l’affronter en décembre prochain devant les urnes. Avec la plateforme « Lamuka », Martin Fayulu se lance tête haute dans la course présidentielle, avertit le tabloïd.

L’Avenir de son côté se base sur des chiffres officiels et indique que « seulement 2 800 militants sont venus accueillir Fayulu »,

« A l’accueil de ce candidat choisi sans tenir compte des critères objectifs, seulement une bonne brochette des Kinois, à en croire la Police nationale congolaise, était là », écrit le quotidien qui fait savoir qu’il s’agissait « de certains Kinois mal informés de l’origine de la grève à l’Université de Kinshasa (UNIKIN), et qui ont préféré se défouler, en allant accueillir Martin Fayulu.

Le journal présente Martin Fayulu comme le « candidat de la contestation choisi par les maffieux de la communauté internationale, dans le but prendre le pouvoir à travers un chaos organisé ».

7sur7.cd renseigne pour sa part, qu’un meeting improvisé a été organisé sur l’esplanade du boulevard Triomphal, au retour de Martin Fayulu. Le candidat de la coalition Lamuka a condamné les tueries de deux étudiants de l’UNIKIN, tombés sous les balles de la police, alors qu’ils revendiquaient la reprise des cours, après la grève des professeurs.

« Les étudiants ne sont pas à abattre. Soyez tranquilles chers étudiants et reprenez le chemin de l’Université. Lorsque nous serons au pouvoir, toutes ces tueries prendront fin », a déclaré Martin Fayulu, cité par le média en ligne.

Quelques leaders de l’opposition étaient présents à ce meeting, poursuit Cas-info.ca. Freddy Matungulu, président de Congo na Biso, a déclaré que Martin Fayulu est celui qui va diriger ce pays après le 23 décembre. Pour Adolphe Muzito, coordonnateur du Nouvel Elan, Martin Fayulu est le candidat unique de l’opposition. Alors que la secrétaire générale du MLC Eve Bazaïba a déclaré que Martin Fayulu est un autre « Bemba ».


Autres titres

Revue de presse du jeudi 21 mars 2019

Deo

Revue de presse du lundi 18 mars 2019

Deo

Revue de presse du mardi 12 mars 2019

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus