fbpx
congosynthese.com
Image default

Réformes électorales :  » Que celui qui peut être président de la République soit Congolais de père et de mère » (député Lombaku)

L’assemblée nationale de la République Démocratique du Congo, a entamé vendredi 22 avril 2022 le débat autour du projet de loi sur la réforme de la loi électorale.

Une initiative du G13, au total 70 députés se sont inscrits sur la liste pour participer au débat et amender certaines propositions.

Dans son intervention le député Jean Marc Lombaku pense qu’il faut amender la proposition relative à l’élection présidentielle.

Il souligne que la première proposition qu’il faut amender c’est en rapport avec l’élection de président de la République, « pour être président de la République il faut être Congolais de père et de mère ».

« Pour moi il n’est pas nécessaire que les gens binationaux postiulent, soient élus comme président de la République pour éviter les conflits d’intérêts. Nous souhaitons que celui qui peut être président de la République doit être Congolais de père et de mère parce que notre pays est un pays de convoitises. C’est un pays de beaucoup d’enjeux aussi bien sur les plans économiques, militaires que social. Et donc tout celui qui veut postuler comme candidat président de la République doit détenir la nationalité d’origine congolaise et avoir pour père et mère de nationalité que Congolaise », a-t-il déclaré.

En ce qui concerne la question des suppléants, l’élu de Lodja au Sankuru soutien la proposition de G13.

« Je ne suis pas d’avis qu’un candidat député ait comme suppléant son épouse ou son enfant. Mais il s’est fait malheureusement que les dispositions de l’article 13 de la constitution disent que aucun congolais ne peut faire objet d’une discrimination quand il faut accéder à des fonctions publiques. Il s’est fait malheureusement femmes ou enfants sont des congolais et qui ne peuvent pas subir des discriminations », a-t-il décrié.

Sur les 70 intervenants, seul 27 députés ont participé au débat pour cette première journée. Les autres vont intervenir le lundi 25 et mardi 26 avril 2022

E.M

Autres titres

Denis Mukwege invite la population Congolaise à dénoncer les messages d’incitation à la haine

Redaction

3ème  Conclave sur la situation de paix en RDC : les Chefs d’Etat de l’EAC ordonnent l’application immédiate d’un cessez-le-feu

Redaction

Kasaï-Central : Des acteurs impliqués dans la lutte contre les VBG en atelier de validation du plan d’action provincial de lutte contre les violences basées sur le genre

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus