congosynthese

RDC:Le mouvement lucha mécontent de la taille du gouvernement Ilunga de 67 membres

Rendu public ce lundi 26 août ,7 mois après l’investiture du président de la République Félix Tshisekedi ,le gouvernement Ilunga est aujourd’hui au centre aujourd’hui des plusieurs critiques, c’est le cas du mouvement citoyen lutte pour le changement “lucha ” qui dit regretté de la taille de ce gouvernement de 67 membres .

Les jeunes du mouvement citoyen lutte pour le changement sort de son silence 24 heures après la publication des membres du gouvernement Ilunga, ce mouvement dit regretté que le président Félix Tshisekedi soit incapable de réduire sensiblement de la taille du gouvernement avec 67 membres

“Nous regrettons de le président ait incapable de réduire ce gouvernement,le président de la République et chef du gouvernement doit doivent rapidement diminuer sur significative des émoluments et avantages alloués aux membres afin que le trésor public ne soit pas éternellement une vache à lait au détriment du peuple” , déclare le mouvement citoyen Lucha.

La lucha s’indigne aussi du non respect de la parité homme et femme telle que inscrite dans la constitution à son article 14.

” comme dans toutes les institutions puniques, le gouvernement Ilunga ne compte que 17% des femmes ” , fustige la la lucha.

Ces jeunes disent attendre beaucoup de ce gouvernement notamment, le rétablissement de la paix sur toute l’étendue du territoire national, mais aussi améliorer des conditions des vies des congolais qui seraient médiocres sur tous les plans.

La lucha par ailleurs dit être satisfaite de la mise en écart dans le gouvernement des personnalités ayant joué selon elle un rôle des premiers plans des violences des atteintes graves aux droits de l’homme.

Justin KABUMBA.

Loading...

Autres titres

La paix et la sécurité en RDC et en Afrique évoquées à la Présidence de la République

Deo

Insécurité à Kinshasa: L’ambassade de Belgique donne des consignes de sécurité à ses ressortissants

Deo

Après Peter Pham, c’est le tour du commissaire à la paix et sécurité de l’union africaine de rencontrer l’ancien chef de l’Etat Congolais, Joseph Kabila

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus