fbpx
congosynthese.com

RDC : « Willy Bakonga n’est plus couvert par une quelconque immunité le procureur de cassation peut l’entendre »

BAKONGA

Le président de l’Association congolaise pour l’Accès à la justice (ACAJ) rappelle que le ministre sortant en charge de l’Enseignement primaire secondaire et technique,Willy Bakonga n’est plus couvert d’immunité, le procureur peut l’entendre.

« L’ordonnance nommant Willy BAKONGA ayant été abrogée par celle portant nomination de membres du Gouvernement Sama Lukonde, il n’est plus couvert par une quelconque immunité et surtout qu’il n’a pas encore réintégré formellement le Parlement. Donc, le Procureur de la Cour de Cassation peut l’entendre » écrit ce défenseur des droits de l’homme.

Un mandat de comparution contre Willy Bakonga ministre sortant de l’Enseignement primaire secondaire et techniques a été émis.

Il sied de signaler que la Cour d’appel de Kinshasa-Gombe a condamné à 20 ans de travaux forcés, jeudi 25 mars, Michel Djamba et Delphin Kampayi, respectivement Inspecteur général de l’Enseignement primaire, secondaire et technique (EPST) et directeur du Service de contrôle de la paie du personnel enseignant (SECOPE). Ils ont été reconnus coupables de détournement des deniers publics.

P.K

Autres titres

EPST : Tony Mwaba réclame du SG les explications sur les fonds décaissés pour la production des certificats d’études primaires

deo

Béni: Un mort et un porte disparu dans une attaque de présumé ADF à mayimoya

deo

RDC : Matata Ponyo prêt à faire face à la justice qu’il qualifie d’être « politiquement instrumentalisée »

deo

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus