fbpx
congosynthese.com

RDC : Voici la situation sécuritaire présentée par le ministre de la défense au conseil des ministres

Lors du conseil des ministres du vendredi 17 juillet 2021, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a fait état d’une situation générale qui demeure relativement calme et sous contrôle des Forces Armées de la République Démocratique du Congo en dépit de la persistance des poches d’insécurité dans la partie Est du pays, notamment dans les provinces où se déroulent les opérations militaires relatives à l’état de siège.

En province de l’Ituri, l’axe sud du territoire d’Irumu autrefois sous menace des ADF et groupes armés est aujourd’hui sous contrôle des FARDC. Actuellement, cette zone, y compris la Route Nationale N°4, sont sécurisées grâce aux opérations militaires. Sous l’autorité de l’Administrateur du territoire, des camions des FARDC ont acheminé des populations déplacées suite aux hostilités dans leurs milieux d’origine.

Au Nord-Kivu, le bouclage mixte FARDC-PNC effectué le 12 juillet dernier dans les quartiers ciblés de la ville de Beni a occasionné l’interpellation de vingt-quatre femmes, quatorze militaires et un policier. Des minutions et plusieurs autres effets militaires ont été récupérés.

En territoire de Beni, les militaires du 2101ème Régiment ont multiplié des patrouilles de combats et de reconnaissance dans la région de Samboko / Tsani-Tsani où des traces des ADF ont été signalées. Quinze kilogrammes d’explosifs dont 153 pièces de pétards et 20 détonateurs ont été saisis, par les militaires FARDC au check-point de Biakato – Mangina.

Dans le territoire de Rutshuru, la traque des groupes armés et forces négatives dans ce territoire, ont donné le bilan suivant entre le 11 et le 12 juillet 2021 :

  • Sept combattants Nyatura et APCLS capturés ;
  • Reddition de six FDLR ;
  • 80 armes de guerre récupérées ;
  • Reddition de deux combattants FDLR/FPP avec leurs armes et minutions respectivement à Katwiguru et Kiseguru.

Évoquant la situation de la province du Sud-Kivu, le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a fait état d’un calme dans les hauts-plateaux de Minembwe en territoire de Fizi après des violents affrontements entre les FARDC et la coalition des groupes armés Twirwaneho/Ngumino déclenchés le 10 juillet 2021. Comme bilan :

  • Quinze assaillants neutralisés et quarante-cinq autres blessés ;
  • Perte de six militaires FARDC et 15 autres blessés ;
  • Réouverture par les FARDC de la route Minembwe – Mikenge ;
  • Reconquête par les FARDC de la localité de Kakenge située à 13 kilomètres au Nord-Est de Minembwe.

Le Ministre de la Défense Nationale et Anciens Combattants a aussi informé le Conseil de l’achèvement par le génie militaire de près de 700 maisons à Goma pour reloger les compatriotes qui ont perdu leurs domiciles à la suite de l’éruption volcanique du Nyiragongo. La construction des 300 autres maisons restantes s’achèvera le 26 juillet prochain.

P.K

Autres titres

RDC: L’Assemblée Nationale prolonge pour la 4è fois l’état de siège en Ituri et Nord-Kivu

Patrice Kayembe

Accusé de viol sur mineur: Diomi Ndongala de nouveau dans le collimateur de la justice

Patrice Kayembe

RDC : La situation humanitaire à l’Est au centre des échanges entre Sama Lukonde et la Britannique Mme Emily Maltman

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus