congosynthese

RDC : un pêcheur tué par des Maï-Maï sur le lac Edouard

Un pêcheur a été tué et un autre blessé lors d’une attaque perpétrée par des miliciens vendredi 16 novembre soir contre une embarcation des pêcheurs non loin de l’enclave de Vitshumbi sur le lac Edouard. Selon les organisations locales des pêcheurs, cet incident exacerbe davantage la crainte de pêcheurs locaux pour leur sécurité sur ce lac.

L’incident a eu lieu vers 20 heures locales, vendredi, au niveau de l’embouchure de la rivière Rutshuru, une dizaine de kilomètres de l’embarcadère de Vitshumbi, à une centaine de kilomètres au nord de Goma dans le territoire de Rutshuru, selon les sources de la coopérative des pêcheurs des Virunga (COOPEVI).

Le secrétaire exécutif de la Fédération des pêcheurs individuelles du lac Edouard (FECOPEILE), Josué Mukura, pense que cette attaque serait une des conséquences d’un recouvrement forcé, par les Maï-Maï, d’une taxe illégale sur les pêcheurs.

« Les pêcheurs paient toujours 10 000 francs congolais (6 USD) par semaine aux inciviques Mai-Mai, installés dans cette partie. Alors, le 8 novembre, il y a eu kidnapping de quinze pêcheurs. Voilà encore, hier soir, Kaskila Luhutu est mort. L’autre continue de suivre des soins, car, gravement blessé au niveau de la main», a déploré Josué Mukura.

C’est depuis 3 ans que les Maï-Maï Charles, actifs dans la partie sud du lac Edouard, vivent de la perception illégale des taxes sur les pêcheurs. Chacune des milliers des pirogues des pêcheurs locaux leur paierait 10 000 francs congolais par semaine, pour avoir l’autorisation d’accéder au lac Edouard.

Une dizaine d’opérations militaires conjointes FARDC-Eco-gardes de l’ICCN ont déjà été menées contre ce groupe, sans pour autant parvenir à le neutraliser totalement, déplorent les acteurs de la pêche à Vitshumbi.

(Visited 3 times, 1 visits today)

Autres titres

RDC : 58 000 déplacés en difficultés à Beni

Deo

Elections en RDC: les procès-verbaux vierges se font toujours attendre

Deo

Leila Zerrougui, est préoccupée par la succession d’incidents graves qui entravent le bon déroulement de la campagne électorale en RDCongo

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus