congosynthese

RDC-Tueries au Nord-Kivu : Les femmes marchent à Goma pour la paix en RDC

Les femmes du Nord-Kivu marche à Goma. Photo : Justin KABUMBA/congosynthese.com

Plusieurs femmes ont marché ce mercredi 13 février 2019 à Goma pour dire non aux massacres, tueries et kidnappings dans la province du Nord-Kivu. A cette occasion un arbre a été planté par quelques sujets belges et congolais en signe de paix.

Une cinquantaine des femmes étaient dans la rue à Goma aux premières heures de la matinée de ce mercredi 13 février 2019 dans une marche dite mondiale pour la paix en république démocratique du Congo.

Selon ces femmes, cette marche est un signe de compassion avec la population de la province du Nord-Kivu plus particulière celle de Beni longtemps meurtrie.

« Nous sommes en train de marcher pour manifester l’implication de la femme du Nord-Kivu sur des questions qui concernent  la paix. Nous sommes là, pour monter que nous sommes impliquées d’avantage pour que la paix revienne dans le Nord-Kivu. Dans toutes ces zones nous voulons la paix. Nous voulons que tous les groupes armés rentrent chez eux », déclare Maître Nelly Lubulumbu.

A cette occasion des arbres dit de la paix ont été plantés sur la colline touristique de Goma (Mont-Goma) par ces femmes qui se sont réunies ce mercredi pour dire non aux massacres, aux kidnappings dans la province du Nord-Kivu.  Dans la marche on pouvait voir quelques sujets belges et congolais qui scandaient des chants pour la promotion de la paix au Nord-Kivu.

Cette marche intervient à deux jours de la tenue du festival Amani qui aura lieu du 15 au 17 février à Goma au collège Mwanga. Le festival Amani qui prône la paix et la cohabitation pacifique, un rendez-vous culturel de chaque année qui est à sa 6 eme édition.

Justin KABUMBA

(Visited 69 times, 1 visits today)

Autres titres

Kinshasa : la route Matadi coupée au niveau du camp Badiadingi

Deo

Nord-Kivu : Nouvelle attaque meurtrière au cœur de Goma

Kabumba Katumwa

BONNE NOUVELLE: Beni a passé 21 jours sans notifier de nouveau cas d’Ebola.

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus