congosynthese

RDC, tueries à Beni : « Les papotages et bavardages ne peuvent pas être une réaction officielle, quand un pays est attaquée, on donne une réponse militaire », L.Mende

Le gouvernement congolais se prépare à mener une offensive contre les présumés rebelles ADF après les attaques du samedi 22 septembre dans la zone de Beni.

« Notre réaction officielle, c’est quand nos militaires vont aux contacts de ces voyous de terroristes pour les casser. Les papotages et bavardages ne peuvent pas être une réaction officielle, quand un pays est attaqué, on donne une réponse militaire », a-t-il déclaré Lambert Mende ce mardi 25 septembre à Africa243

Le porte-parole du gouvernement se félicite que les forces armées congolaises aient mis en déroute ces forces du mal qui ont endeuillé les populations dans ce contrée.

« c’est la réaction la mieux appropriée », a-t-il ajouté.

Le ministre de la communication et médias rassure que les dispositions militaires ont été prises pour empêcher une telle situation.
Il affirme par ailleurs que la plupart de ces territoires ne sont pas des Congolais.

Le chef d’Etat-major général des forces armées de la RDC (FARDC), le lieutenant-général Célestin Mbala Munsense séjourne depuis lundi pour mener des opérations militaires à Béni dans le Nord-Kivu.

Ange Makadi Ngoy


Autres titres

Nord-Kivu : Affrontements entre FARDC et miliciens Mai-Mai 6 morts ( Isale-Kanguta)

Kabumba Katumwa

Nord-Kivu : Manque d’eau potable à Goma : Les militants de la Lucha arrêtés par la police lors d’une marche

Kabumba Katumwa

« CLANDESTINS » PARTOUT : Les Congolais victimes d’un Etat fragile

Deo

Laisser un commentaire

* By using this form you agree with the storage and handling of your data by this website.

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus