fbpx
congosynthese.com

RDC: Sama Lukonde lance le programme de développement de 145 territoires

Le chef du gouvernement congolais, Jean Michel Sama Lukonde, a, depuis la Mission catholique de Lonzo, à 40 km de Kenge, chef lieux de la province de Kwango, donné le go de la mise en œuvre du « Programme de développement à la base de 145 territoires » de la République Démocratique du Congo. 

A travers ce programme de développement de 145 territoires, le chef de l’État Félix Tshisekedi veut faire que la répartition des richesses soit équitable, a dit le premier ministre Sama Lukonde.

« Le chef de l’État a dit qu’il faut que chaque Congolais puisse bénéficier de cet argent qui entre dans les caisses de l’État. Pour ce faire, nous devons descendre dans les territoires en vue de procéder à la distribution équitable de nos richesses. Aujourd’hui, nous sommes ici pour poser un acte symbolique. Dans chaque territoire, nous allons commencer le travail. Symboliquement, nous avons un projet d’adduction d’eau, un projet de réhabilitation d’une école, le projet de l’administrateur du territoire. Le programme qui commence va permettre le développement de nos provinces« , a déclaré en substance le Premier Ministre Sama Lukonde,  s’adressant aux Kwangolais. 

Outre l’education, l’accès à l’eau, d’autres axes font partie du programme de développement de 145 territoires dont la santé, la sécurité et les infrastructures.

De la parole à l’acte, le Chef du Gouvernement a posé dans le sol le tuyau au Centre d’adduction d’eau motorisée de Bukanga Lonzo. Ici, le gouvernement finance la réhabilitation de ce point de captage d’eau d’une capacité de 32m3 devant servir cette cité rurale.

A quelques encablures de la Mission catholique de Bukanga Lonzo, le Premier Ministre Sama Lukonde a lancé,  depuis la RN1, les travaux de réhabilitation et d’entretien des pistes de desserte agricole correspondant au tronçon Lonzo – Baringa – Nganzi – Fangulu, long de 95 Km.

La troisième étape de la mise en œuvre du Programme de développement à la base dans la province de Kwango s’est déroulée au territoire de Kenge 2. Le Chef du Gouvernement a posé la première pierre de construction des bureaux de l’Etat destinés à l’Administrateur du territoire, à la police et aux autres services de l’État.

Dans le volet santé, l’hôpital de référence de Kenge 2 et l’ISTM sont parmi les projets retenus pour la réhabilitation des infrastructures de base dans cette circonscription. 

Dans son discours-programme,  le Premier Ministre Sama Lukonde avait prôné le développement à la base. Le Gouvernement matérialise ce projet en dotant les territoires de la RDC des infrastructures de base. Environ 1 million usd seront investis par an dans chaque territoire. 

Le Chef du Gouvernement s’est fait accompagné du Ministre des Infrastructures et Travaux publics; du Ministre du Plan ; du Ministre de Développement Rural ; du Ministre de l’Aménagement du Territoire ; de la  Ministre de la Formation Professionnelle ; et  du Ministre de la Communication et Médias. 

En réaction après ce lancement, le ministre des médias Patrick Muyaya a fait savoir que le gouvernement Sama veut que « Le peuple d’abord » sente que ses problèmes sont pris en charge.

Pour le ministre des infrastructures le développement de 145 territoires est un programme très ambitieux du gouvernement.

« Vous savez, les warriors ne parlent pas. Ils agissent. Et la population va nous juger par rapport à nos actions  » a déclaré Guy Loando.

Arrivée à Kenge dans la province du Kwango le samedi 09, la délégation gouvernementale a regagné Kinshasa dimanche 10 octobre 2021.

E.M

Autres titres

Procès Chebeya : « Après le crime, nous sommes allés à la résidence de Mukalayi chacun des meurtriers a été récompensé de 50 USD » témoigne le policier Mugabo

Patrice Kayembe

Augustin Kibassa à l’assemblée nationale : «Le ministre de PTNTIC n’est pas gestionnaire des revenus du RAM»

Patrice Kayembe

RDC : L’auteur de la question sur le RAM fait 3 propositions au ministre Kibassa

Patrice Kayembe

En continuant votre navigation sur ce site, vous en acceptez les conditions générales d'utilisation, et notamment notre politique de gestion des cookies. J'accepte Lire Plus